Crématorium ou crematorium

0
753

Le crématorium est un lieu de paix et de recueillement qui permet d’honorer la mémoire de ceux qui nous quittent avant la crémation.

Dans la plupart des dictionnaires, la définition de la crémation est l’action de brûler le corps d’un défunt. (Lat. crematio, de cremare, brûler ). Aujourd’hui  l’orthographe “crématorium” est couramment utilisée.

La crémation consiste à introduire le cercueil contenant le corps de la personne décédé dans un four chauffé à une température de plus de 800° Centigrade. C’est donc sous l’effet de la chaleur, et non pas de la  flammes, que le cercueil et le corps deviennent cendres en moins de deux heures.

Ce qui ne se “sublime” pas sous l’effet de la chaleur devient cendres, qui seront broyées et recueillies dans un «cendrier», qui sera déposé dans une urne.

Que vont devenir les cendres ?

Il y a plusieurs possibilités (strictement encadrées par la  loi)

  • Le dépôt en columbarium : C’est le fait de déposer l’urne dans une « petite niche »
  • Inhumation de l’urne :  l’urne est  placée directement dans un caveau dans un cimetière.
  • La dispersion des cendres : La dispersion des cendres dans un lieu prévu à cet effet appelé Jardin du Souvenir ou jardin cinéraire, situé dans les cimetières ou près du crématorium.
  • La dispersion des cendres dans la nature : La dispersion des cendres dans la nature (une forêt, la mer) cela nécessite l’autorisation de la mairie de la commune de naissance de la personne décédée.

 

JdF1-300x225 Crématorium ou crematorium
Votre actualité sur le deuil et sa préparation
Votes !
Lire aussi :  EMC, le recyclage des métaux au crématorium, un métier de spécialiste

LAISSER UNE RÉPONSE