Crémation

0
406

La «crémation» est une technique funéraire visant à brûler et transformer en cendres le corps d’un être humain décédé. Elle est effectuée dans un crématorium. Les cendres peuvent ensuite être conservées dans une urne ou dispersées dans un jardin cinéraire, ou tout autre lieu symbolique comme la mer ou la nature (attention réglementation).

La technique:

La crémation consiste à exposer un cercueil et le corps qu’il contient à une température de l’ordre de 800°C, à l’intérieur d’un four, en utilisant le gaz ou  l’électricité. Sous l’action de la chaleur intense, le cercueil se consume ainsi que le corps. Après 90 minutes de crémation environ, on recueille 1,5 kg de cendres que l’on place dans une urne après les avoir filtrées.

La crémation est institutionnalisée en Asie par le bouddhisme et l’hindouisme, elle est avec l’enterrement l’une des techniques les plus utilisées par l’Homme depuis des millénaires.

Le choix de la crémation reflète, en France,  les dernières volontés du défunt, qu’il peut avoir exprimé oralement à sa famille ou à des proches ou l’avoir notifié par écrit dans ses dernières volontés.

JdF1-300x225 Crémation
Votre actualité sur le deuil et sa préparation

La crémation en France

Les grandes dates:

  • 15 novembre 1887, la loi sur la liberté des funérailles est votée. Il est désormais permis à « tout majeur ou mineur émancipé, en état de tester, régler les conditions de ses funérailles, notamment en ce qui concerne le caractère civil ou religieux à leur donner et le mode de sa sépulture » (art. 3)
  • 19 mai 1886, l’Église catholique, par le pape Léon XIII, énonce l’interdiction totale de la crémation et énonce qu’ « il faut enterrer les corps des fidèles défunts ».
  • L’interdiction est levée que le 5 juillet 1963. L’Église catholique autorise la crémation tout en précisant sa préférence pour l’inhumation.
  • Depuis la loi de 2008, les cendres disposent d’un statut juridique encadrant fortement le leurs devenir pour éviter les abus.
Lire aussi :  Contrats obsèques, les éclaircissements de la MUTAC

 

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE