De l’importance d’un corbillard propre, la (mauvaise) humeur du rédac’ chef

0
525

Notre profession est axée fortement sur la symbolique et, ipso facto, sur l’apparence. Apparence, donc, qui se doit d’être rutilante : notre routine est un événement exceptionnel pour certains. Funéraire info vous aide à faire comprendre à vos petits jeunes qui débutent l’importance d’avoir un corbillard propre.

Le corbillard sale

22543383-300x225 De l'importance d'un corbillard propre, la (mauvaise) humeur du rédac' chef
Les corbillards se salissent plus vite sur chemin de campagne

C’était par une belle journée printanière. Je me rendais chez un ami, qui possédait une entreprise de pompes funèbres et une machine à espressos, lorsque je le trouvai, écarlate, absolument furieux, en train d’asséner de vigoureux coups de pieds au séant de ses porteurs et de son maître de cérémonies, terrifiés, et qui, manifestement éprouveraient les pires difficultés à s’asseoir dans les prochains jours. « Arrête, arrête, tu es fou ! » m’exclamais-je. « Saligauds, ah, les saligauds ! » beugla-t-il en réponse, bottant les derrières avec une vigueur décuplée. « Mais tu es dingue ! Qu’est-ce qu’il te prend ? » m’enquis-je, autant surpris de cette explosion de colère chez mon ami d’ordinaire placide, et avec pitié pour son équipe. « Ces saligauds ont osé aller en convoi avec un corbillard sale ! ».

Je toisai les souillons « Elles sont ferrées, tes godasses, j’espère ? ».

Bien entendu, cette anecdote est pure fiction. On n’a pas le droit de frapper les équipes qui ne prennent pas la peine de briquer leur corbillard avant de partir en convoi. C’est interdit par la loi, et ce laxisme juridique sera certainement la cause de la chute de notre civilisation. J’exagère à peine. Personnellement, par exemple, je suis opposé à la peine de mort. Mais je suis favorable à une exception pour les responsables de corbillards sales. « Il restait des pétales sur le catafalque, fusillez-le à l’aube ! ».

Mais d’où vient cette ire ? Quel est le déclencheur d’une fureur aussi prononcée que ridicule ?

Lire aussi :  Décès de personnalités, manuel de savoir-vivre quand la mort frappe

Quelle importance, après tout, si la pollution urbaine et les pétales de fleurs du convoi du matin ternissent un peu le véhicule funéraire ? Ce ne sont que des broutilles. Vétilles, vraiment ?

Le porte-drapeau

t410-300x203 De l'importance d'un corbillard propre, la (mauvaise) humeur du rédac' chef
"Ors de question que mamie monte là dedans ! Tu vas laver ta bagnole et tu reviens la chercher"

C’est rarement de la famille que viennent les remarques. Les proches du défunt, le jour des obsèques, ne prêtent pas attention aux détails : leur regard passe dessus sans que leur esprit en saisisse la signification. Ce sont les tierces personnes, cercle plus éloigné des proches, amis, collègues, qui eux, scrutent attentivement tout ce qui se passe. Déjà, parce qu’ils ne connaissent généralement pas de sociétés de pompes funèbres, et qu’ils se demandent « Et si moi j’en avais besoin, est-ce que je pourrais faire appel à eux ? ». Ensuite, parce qu’ils veulent s’assurer que la société n’a pas abusé de la faiblesse de la famille pour leur vendre à prix d’or un convoi au rabais. Qu’on le veuille ou non, la réputation des pompes funèbres reste vivace.

Et le réceptacle du cercueil du défunt, le véhicule qui le transporte, celui qui, attendu, arrive face à la foule sur le lieu de cérémonie, celui que l’on suit encore parfois au pas au cimetière, le corbillard, donc, se doit d’être parfait. Parce que ce jour, pour la famille, est un grand jour, pas un grand jour de liesse, bien entendu, sauf exceptions notables, mais un jour de grand deuil. Et le minimum qu’on attend des pompes funèbres auxquelles on vient de lâcher 2 ou 3 mille euros, c’est de mettre les petits plats dans les grands.

C’est ce que nous faisons, bien entendu. Les papiers sont tous établis en temps et en heure, mais la famille ne se doute pas que derrière chaque opération, il y a une déclaration ou une autorisation, le défunt avait fière allure sur sa table réfrigérée, mais la famille n’est généralement pas au fait du processus de décomposition, de sa rapidité, et de la lutte que le thanatopracteur a dû mener contre lui, le cercueil est beau, rutilant, le capiton parfaitement posé, mais qui sait s’il n’arrive pas comme cela d’usine. C’est injuste, mais si le corbillard n’est pas parfaitement impeccable, il en sera parmi l’assistance qui iront dire à la famille « Les pompes funèbres ont traité le convoi par dessus la jambe ».

En cela, le corbillard est vraiment le porte-drapeau de l’entreprise.

Lire aussi :  15 Octobre : Journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal

Attitudes

un-corbillard-et-son-defunt-embarque-par-la-fourriere_189903_516x343-300x199 De l'importance d'un corbillard propre, la (mauvaise) humeur du rédac' chef
"On l'embarque, c'est pas un vrai corbillard" "A quoi tu vois ça ?" "Tu mettrais un mort dans une voiture aussi sale, toi ?"

Et les gens s’attendent à ce que vous respectiez le véhicule qui transportera le défunt comme vous respectez le défunt lui-même. Une arrière-grande tante vient demander un renseignement à la porte et renifle une odeur de mégot froid ? Vous pouvez être sûr que, le soir même, au café, la famille sera dûment informée que vous fumez joyeusement en présence du mort. Vous arrivez sur le lieu de cérémonie accoudé à la portière ? Attitude négligente qui trahit une personnalité négligente. Vous passez, non pas au feu rouge, mais à l’orange bien mûr ? Insouciant, irresponsable, irrespectueux des règles et par conséquents des défunts.

Ce n’est peut être pas la réalité. Mais c’est ce que les gens penseront de vous, de vos collègues, et par ricochet de l’entreprise qui a l’outrecuidance d’employer de tels voyous.

Songez-y, la prochaine fois que vous hésiterez entre aller laver votre véhicule et vous acheter un sandwich. D’un côté, un estomac rempli pour perdre votre emploi, de l’autre, la certitude de n’avoir pas aggravé voter embonpoint et d’éviter d’être fusillé à l’aube.

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE