Ephéméride du 13 juin

0
303

Les défunts du jour

En 2003 disparaissait Guy Lux, producteur et un animateur de jeux et de divertissements télévisés. Après la seconde guerre mondiale, ou il fut dans la résistance, il fait des études aux beaux arts, puis s’essaie au métier de parolier, mais a du mal à placer ses textes. Il lance à la RTF, en 1952, l’idée originale de jeux radios, qu’il n’arrêtera ensuite jamais de créer, présenter et produire. Sa dernière création sera pour TF1, l’Or à l’Appel, présenté par Vincent Lagaf.

Éric Tabarly est mort le 13 juin 1998 à la suite d’une chute à la mer. Officier marinier pilote de l’aéronautique navale, puis officier de marine jusqu’au grade de capitaine de vaisseau, il se passionne très tôt pour la course au large et remporte plusieurs courses océaniques notamment l’Ostar en 1964 et 1976, mettant fin à la domination anglaise dans cette spécialité. Il forme toute une génération de coureurs océaniques et contribue par ses victoires au développement des activités nautiques en Bretagne et en France. Bien qu’amateur de vieilles coques en bois, il joue également un rôle de pionnier dans le développement du multicoques en concevant son trimaran Pen Duick IV (1968), un des tout premiers multicoques de course au large, ouvrant la voie à la suprématie de ce type de bateau sur les monocoques.

Jean-Eugène Robert-Houdin, né à Blois le 7 décembre 1805 et mort à Saint-Gervais-la-Forêt le 13 juin 1871, est le plus célèbre illusionniste français du XIXe siècle, surnommé le « rénovateur de l’art magique ». Considéré comme l’un des plus grands illusionnistes et prestidigitateurs de tous les temps, à l’origine de presque tous les « grands trucs » de la magie actuelle, c’était aussi un grand constructeur d’automates.

Lire aussi :  Ephéméride du 6 décembre

ephemeride Ephéméride du 13 juin

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE