Décès un 17 octobre, éphéméride

0
731

Journée :

Aujourd’hui est le 290ème jour de l’année.

C’est la journée mondiale du don d’organes et de la greffe.

C’est la journée internationale de lutte contre la pauvreté.

Défunts du jour :

Sylvia_Kristel_1990-300x197 Décès un 17 octobre, éphéméride2012 : Sylvia Kristel, actrice et mannequin néerlandaise. Avec un QI de 165, Sylvia Kristel a pu sauter quatre classes à l’école. Fille d’un champion de tir, elle parle néerlandais, français, anglais et italien. Après ses études secondaires, elle travaille un temps comme secrétaire dans un bureau. Elle commence le mannequinat à 17 ans et gagne le concours Miss TV Europe. En 1974, elle tient le rôle-titre du film Emmanuelle (adapté du roman d’Emmanuelle Arsan), réalisé par Just Jaeckin. Ce film, qui lui a apporté la notoriété internationale, demeure l’un des films français ayant eu le plus de succès. Il restera treize ans à l’affiche sur les Champs-Élysées à Paris. Elle reprendra le personnage dans trois autres films de la série. Entre-temps, elle joue dans des films plus « classiques » réalisés par les cinéastes Jean-Pierre Mocky, Claude Chabrol ou Roger Vadim, entre autres. Malgré le soutien de la critique, Sylvia Kristel est rapidement cantonnée à des rôles érotiques et sa carrière se termine pratiquement en 1981.

Ostermeyer-vignette-290x300 Décès un 17 octobre, éphéméride
Micheline Ostermeyer

En 2001 disparaissait Micheline Ostermeyer, athlète et pianiste. Enfant, elle se découvre un don pour le piano et entre au conservatoire, tout en pratiquant de nombreux sports. Athlète accomplie, elle remporte trois médailles aux Jeux Olympiques de Londres, deux titres olympiques au lancer du poids et au lancer du disque, et une médaille de bronze au saut en hauteur. Elle est ainsi la première athlète française championne olympique. Elle arrête l’année suivante la compétition sportive, pour se consacrer à la musique dans une carrière de concertiste, qu’elle exerce jusqu’à la fin de ses jours.

Lire aussi :  Décès un 20 octobre, éphéméride
albert-cohen Décès un 17 octobre, éphéméride
Albert Cohen

En 1981 s’éteignait Albert Cohen, poète, écrivain et dramaturge suisse romand dont l’œuvre est fortement influencée par ses racines juives. Son nom a été évoqué pour le prix Nobel de littérature. Après un recueil de poèmes, il publie « Solal », qui obtient un grand succès international. C’est en 1968 qu’il publie son sixième livre, et troisième roman, « Belle du seigneur », son chef d’oeuvre, considéré par certains dont Joseph Kessel comme un roman central de la littérature française, est un hymne éternel à la femme, objet de fascination et de désespoir pour l’auteur.

250px-Xuantong-180x300 Décès un 17 octobre, éphéméride
Puyi

En 1967 mourait Puyi, douzième empereur de la dynastie Quing, et dernier empereur de Chine. Poussé à la démission par l’armée, puis rétabli, il est à nouveau démi de ses fonctions. Il tente un exil en Angleterre, mais c’est finalement le Japon qui l’accueille. Rétabli une troisième fois, il se retourne contre le Japon, dont les exactions en Chine lui sont insupportables. Il abdique pour la troisième fois et se réfugie en URSS d’où il est extradé par Staline à la demande de Mao. Amnistié, il devient bibliothécaire.

220px-Chopin_by_Wodzinska Décès un 17 octobre, éphéméride
Frédéric Chopin

En 1849 décédait Frédéric Chopin, compositeur et pianiste virtuose. Après sa formation, au Conservatoire de Varsovie, affilié à l’université de Varsovie, et un début de carrière en Pologne et à Vienne, il choisit d’émigrer en France où il trouve son inspiration dans l’effervescence du monde pianistique parisien et dans le souvenir de sa patrie meurtrie. Il y rencontre George Sand, qui sera sa compagne pendant neuf ans. Reconnu comme l’un des plus grands compositeurs de musique de la période romantique, Frédéric Chopin est aussi l’un des plus célèbres pianistes du XIXe siècle. Sa musique est encore aujourd’hui l’une des plus jouées et demeure un passage indispensable à la compréhension du répertoire pianistique universel. Avec Franz Liszt, il est le père de la technique moderne de son instrument et son influence est à l’origine de toute une lignée de compositeurs tels Gabriel Fauré, Maurice Ravel, Claude Debussy, Sergueï Rachmaninov, Alexandre Scriabine.

Lire aussi :  Décès un 14 novembre, éphéméride

 

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE