Ephéméride du 5 juillet

0
281

En 2011 mourait Emile Biasini. Homme politique et administrateur, il commence sa carrière en Guinée et au Tchad. Après la décolonisation, il devient administrateur de l’ORTF, ou il impose les Shadocks. Proche de François Mitterrand, il participe aux projets du grand Louvre et de la Bibliothèque Nationale de France et le conseille pour la privatisation de TF1.

113823-150x150 Ephéméride du 5 juillet
Georges Bernanos

En 1948 disparaissait l’écrivain Georges Bernanos. Il passe sa jeunesse en Artois et cette région du Nord constituera le décor de la plupart de ses romans. Il participe à la Première Guerre mondiale et est plusieurs fois blessé, puis il mène une vie matérielle difficile et instable en s’essayant à la littérature. Il obtient le succès avec ses romans « Sous le soleil de Satan » en 1926 et « Journal d’un curé de campagne » en 1936. Dans ses œuvres, Georges Bernanos explore le combat spirituel du Bien et du Mal, en particulier à travers le personnage du prêtre catholique tendu vers le salut de l’âme de ses paroissiens perdus comme Mouchette.

En 1833 disparaissait Nicéphore Niépce, qui fut l’un des pionniers de la photographie.

Votes !
Lire aussi :  Décès un 25 octobre, éphéméride

LAISSER UNE RÉPONSE