Franchise funéraire : le low cost gagne du terrain

0
294

Selon la société d’études Xerfi, le chiffre d’affaires des acteurs du funéraire devrait progresser de 1% en 2012, puis de 1,5% en 2013. Alors qu’ils ont en moyenne augmenté leur tarif de 3% sur la décennie 2000, les professionnels, face au pouvoir d’achat en berne des français, ne pourront plus compter sur ce levier. Durant les prochaines années, les opérateurs funéraires vont être confrontés à « des tensions sur les prix mais aussi à l’augmentation des crémations, moins rémunératrices que les inhumations. » Autre concurrence, celle de l’assurance obsèques qui, avec près de 3 millions de contrats en cours, couvre, selon Xerfi, environ 20% de la population de plus de 60 ans. Un marché de niche qui attire de plus en plus d’opérateurs de l’assurance.

Pour répondre à l’évolution des comportements d’achat des français, qui s’orientent désormais vers la recherche des meilleurs tarifs, certains professionnels se sont positionnés sur le low cost. A l’instar de Roc-Eclerc ou du groupement Le Choix Funéraire, 130 concessions en France et 160 partenaires, qui a créé fin 2011 l’enseigne Plus Funéraire. D’autres acteurs ont baissé leur prix d’appel avec des prestations obsèques qui démarrent à 1500 euros, contre 3000 euros en moyenne.

JdF15 Franchise funéraire : le low cost gagne du terrain

viaFranchise funéraire : le low cost gagne du terrain – Observatoire de la Franchise.

Votes !
Lire aussi :  PF Hennard, troisième agence et des fournisseurs à l'honneur

LAISSER UNE RÉPONSE