Funéraire-info, indépendance et transparence

1
461

On en a bien conscience : encore une mise au point. Mais, promis, c’est la dernière, et elle nous semble très importante, puisqu’elle porte sur notre indépendance.

On nous a encore récemment posé la question : qui se cache derrière Funéraire Info ?

indépendance Funéraire-info, indépendance et transparenceFunéraire Info n’est pas l’émanation d’un syndicat patronal, d’une société, d’une association ou autre. Toutes ces entités gravitent dans le monde du funéraire, produisent et diffusent des informations, et nous les transmettons, parce qu’elles peuvent susciter un intérêt chez nos lecteurs.

Toutes ces corporations, nous leur donnons la parole, sans discrimination aucune, ce qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, est très bien perçu : une information publiée sur un bulletin édité par une société sera forcément présumé partial, alors que sur un média indépendant, elle acquerra une autre force.

Notre volonté ne se limite pas à la taille : petit indépendant ou grosse société, peu importe, ce qui compte, c’est l’actualité. Un indépendant qui travaille tout seul a autant sa place en nos colonnes qu’un grand groupe international, dès lorsqu’il fait quelque chose d’intéressant. Pompes funèbres, bien entendu, thanatopracteurs, marbriers, mais aussi maisons funéraires, producteurs, fournisseurs, ont toute leur place dans Funéraire Info.

D’ailleurs, l’actualité, nous la publions, bien entendu, lorsqu’il se passe des choses intéressantes ou édifiantes, mais nous la fabriquons, aussi, en mettant en vedette tel produit, telle société, qui vaut la peine d’être connue. Vous aussi méritez qu’on parle de vous, n’hésitez pas à vous manifester.

Cette variété d’informations, et cette transparence, ne peut être que bénéfique au secteur du funéraire, pour contrer cette “loi du silence” supposée l’entourer. Pur fantasme, par ailleurs : il manque juste un relai de l’information, et c’est ce que nous proposons.

Lire aussi :  La Petite Gomme : l'aide au deuil par la création et le souvenir

Oui, il y a une société derrière Funéraire Info, bien entendu. La Société Afterweb-Venture, qui édite plusieurs sites internet Funéraires, dont Mémoire des Vies, et qui propose également la retransmission vidéo de cérémonies funéraires à destination des crématoriums et des salles de cérémonies.

Oui, de cet aspect là, nous sommes partiaux : nous ne critiquerons jamais la crémation ni les cérémonies civiles. En même temps, d’après ce que nous pouvons observer, ce n’est pas une tendance très répandue parmi les professionnels.

L’on nos fait remarquer que nous parlons plus de certains que d’autres. C’est vrai, et pour une raison simple : certains sont très actifs, et le font savoir, d’autres développent moins de projets et d’actions, et surtout, cultivent un certain culte du secret. Nous le respectons, tout en trouvant cela dommage, mais si on n’a pas envie d’être dans le journal, aucune loi ne vous y oblige.

Enfin, la question est : comment est financé Funéraire Info ? De façon simple : un budget avait été prévu au lancement, le temps de faire connaître le projet. Aujourd’hui, nous nous ouvrons à la publicité, avec des règles très simples : la partie publicité du journal est totalement indépendante de la partie rédaction. Des publi-rédactionnels sont prévus dans certaines de nos offres, mais ils seront présentés comme tels.

independance Funéraire-info, indépendance et transparenceNous voulons aussi, avec des articles d’humeur, et un certain sens de l’humour, exposer les débats qui agitent notre profession, et les animer. Cette animation se retrouve à travers les commentaires, véritables forums improvisés de toutes les sensibilités de la profession. Là encore, tout un chacun peut s’y exprimer, avec une modération légère, mais intransigeante : pas d’attaques, et pas d’insultes. C’est une zone de débat, ou chacun peut exprimer sa vison des choses, en espérant que cela pourra éclairer et faire avancer. Mais les règlements de compte, c’est et ce sera toujours ailleurs.

Lire aussi :  La nature assassine : La canicule de 2003

Notre tempérament de journaliste nous pousse parfois à intervenir dans un débat, lorsqu’une information donnée est erronée, par exemple.

Nous avons donc pris le pari de défendre une information précise, juste et objective, en laissant la possibilité à tout le monde de s’exprimer. Si certains ne souhaitent pas la saisir, nous ne les forçons pas. Simplement, nous espérons un jour leur faire changer d’avis.

Votes !

1 commentaire

  1. Vous souhaitez en savoir plus sur le deuil ? Découvrez condoleances.com le portail d’information du deuil et des obsèques qui vous dévoile comment se déroule le transport du corps du défunt ? Qu’est ce que la charte de l’endeuillé ? Quelles fleurs de deuil choisir ? Quelle agence de pompes funèbres ? En quoi consiste ce métier ? … Comment refuser une succession ? Comment organiser des funérailles ?

     

LAISSER UNE RÉPONSE