La mort subite fauche les sportifs amateurs !

0
389

Marc-Vivien Foé, Antonio Puerta ou encore récemment Piermario Morosini, la liste des footballeurs professionnels morts sur le terrain ne cesse de s’allonger. L’image du sportif en pleine action s’écroulant sur la pelouse en arrêt cardiaque est toujours très saisissante. Mais l’immense majorité des sportifs qui décèdent ainsi n’ont pas les honneurs médiatiques. Et pour cause, la mort subite du sportif concerne davantage les sportifs occasionnels.

« En France, chaque année, environ 1000 morts subites surviennent pendant ou dans l’heure qui suit une activité sportive. Seules 15 à 20 concernent des sportifs de haut niveau », souligne le cardiologue Xavier Jouven, qui dirige le centre d’expertise sur la mort subite de l’adulte. Les autres sont des sportifs amateurs.

Sur le podium des sports les plus durement touchés figurent la course à pied, le football et le cyclisme. Mais il s’agit plutôt du reflet des sports les plus pratiqués par les Français que du palmarès des sports les plus à risque de mort subite.

6db70555002d7cd7c7f27182e9b07370_QAMS200612 La mort subite fauche les sportifs amateurs !

viaLa mort subite fauche les sportifs amateurs – Pourquoi Docteur ?.

Votes !
Lire aussi :  IFAssistance, le rapatriement funéraire prend son envol

LAISSER UNE RÉPONSE