La pompe funèbre et les pompes funèbres, pas qu’une question d’article

0
540

374138-300x188 La pompe funèbre et les pompes funèbres, pas qu'une question d'articleIl ne faut pas confondre pompe funèbre et pompes funèbres. Bien que quasiment toujours écrit au pluriel, avec des « s », donc, pompe funèbre peut aussi s’en passer, revêtant une signification attenante mais distincte.

Ainsi, on dit « LES pompes funèbres » mais « LA pompe funèbre ».

LA pompe funèbre est le cérémonial. Constitué de deux mots, il peut se décomposer ainsi : la pompe, c’est l’apparat. Du latin « pompa », qui signifie cortège, apparat, il a donné le qualificatif de « pompeux », qui revêt une connotation péjorative. C’est lui que l’on retrouve dans l’expression « En grande pompe ». Funèbre, nul besoin de l’expliquer, ce serait vous faire insulte.

La pompe funèbre désigne donc soit un cérémonial particulier en train de se dérouler sous nos yeux, « La pompe funèbre de Madame est quelque peu pompeuse, sans vouloir faire d’humour pompier », soit la procédure en général.

Les pompes funèbres, en revanche, désignent l’ensemble des institutions et personnels chargés de mettre en place cet apparat. Il est toujours au pluriel simplement parce que réaliser l’ensemble des démarches et du convoi seul est tout simplement impossible.

Les services de pompes funèbres mettent ainsi en place l’apparat que requiers la pompe funèbre.

J’espère que cet article ne vous aura pas paru pompeux.

Votes !
Lire aussi :  Chronique toussaint du monde : Bolivie, une affaire de crâne

LAISSER UNE RÉPONSE