La tombe de Claude François vandalisée à Dannemois

1
636

Petite scène d’incivilité ordinaire pour certains, grave atteinte au respect dû aux morts pour d’autres, à la vision du triste spectacle offert aux visiteurs du cimetière de Dannemois en ce samedi 16 mars au matin. La tombe du chanteur Claude François a été vandalisée dans la nuit de vendredi à samedi.

Le 11 mars derniers, les fans s’étaient recueillis sur la tombe de Claude François pour commémorer le 35e anniversaire de sa mort (décédé le 11 mars 1978). La tombe débordait de fleurs déposées à cette occasion.

«Un saccage»

Le 16 mars, une scène de désolation s’offre aux yeux des personnes venues rendre hommage à « Cloclo », les chevalets portant les gerbes de fleurs sont brisés, les pots de fleurs fracassés, les plaques de marbres sont en morceaux, les fleurs déposées par des anonymes ont été piétinées…

 Il n’y a pas que le téléphone qui pleure…

«Cet acte de vandalisme est honteux», « Nous sommes assez choqués». C’est la première fois depuis que nous avons  repris le moulin, il y a quatorze ans », déclarent les Lescure qui exploitent le moulin de Dannemois, devenu musée du souvenir, cette bâtisse du XIIe siècle, avec sa roue et son pont de bois situés dans un cadre bucolique,  servait de havre à la vedette entre deux tournées.

L’enquête a été confiée aux gendarmes de Milly-la-Forêt (Essonne). Cet acte de vandalisme constitue une violation de sépulture, au sens de l’article 225-17, alinéa 2 du code pénal. Il est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Aucun des fils du chanteur n’a pour le moment déposé plainte.

Lire aussi :  Chronique Toussaint du monde : L'Obon japonnais

Avec Le Parisien et l’AFP

CF-300x225 La tombe de Claude François vandalisée à Dannemois
Les dégradations

 

Votes !

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE