Le cimetière de Highgate, Londres

0
2714

Le cimetière de Highgate, à Londres, est un endroit remarquable par bien des aspects : les personnages prestigieux qui y reposent, bien sûr, son architecture également. Mais dans l’esprit des Britanniques, le cimetière de Highgate ne va pas non plus sans ses vampires.

061 Le cimetière de Highgate, LondresL’histoire du cimetière de Highgate remonte à 1839. Bâti sur la colline, d’Hampstead Hill, au nord de Londres, cette immense nécropole bénéficie d’un cadre magnifique : le parti-pris des créateurs du cimetière a été de créer un endroit naturel, ou la végétation serait prégnante. Pari réussi : arbres et fleurs semblent y pousser en liberté.

Le cimetière est aussi réputé pour son architecture gothique et victorienne. Certains endroits du parc font penser aux films de la Hammer (1). Le cimetière a d’ailleurs inspiré à Bram Stocker certains décors et ambiances de son chef d’œuvre Dracula. Pas tout à fait par hasard.

Des tombes célèbres

1913088962_498ab1ae01-300x198 Le cimetière de Highgate, LondresSorte d’équivalent Britannique du Père Lachaise, le Highgate voit lui aussi de nombreuses célébrités reposer en son sein. Charles Dickens, bien entendu. Le célèbre écrivain, auteur de « David Copperfield », d’ « Oliver Twist » ou « de grandes espérances » repose là depuis son décès, en 1870. Une erreur consiste à croire qu’il repose à Westminster : son corps est effectivement à Highgate, Westminster comporte juste un monument à sa gloire.

Parmi les autres grands hommes, on pourra citer Karl Marx. L’auteur du « Capital » est mort en exil à Londres. Également, Michael Faraday, dont les travaux sur l’électromagnétisme et l’électrochimie font encore autorité aujourd’hui. Les écrivains George Eliot et Douglas Adams, le peintre Copley ou le philosophe Herbert Spencer s’y trouvent également.

Highgate-West-cemetery-july-2010-1-1024x768 Le cimetière de Highgate, LondresUne bonne part de l’aristocratie Britannique de l’époque Victorienne y repose également. Flâner parmi les tombes dans les parties les plus anciennes du cimetière est un régal pour l’historien amateur de la couronne.

Jusqu’à preuve du contraire, aucun de ces personnages ne s’est relevé nuitamment de son sépulcre pur aller hanter les vivants.

L’affaire du vampire

highgatevampire-201x300 Le cimetière de Highgate, LondresLes légendes prirent forme assez tôt. Une rumeur courut, affirmant qu’au 17éme siècle, un vampire arrivé de Turquie fut transporté dans une chapelle, puis inhumé sur l’emplacement de l’actuel cimetière. Bram Stocker s’en inspira largement pour Dracula : il fait résider la comte à Carfax, sur Hampstead Hill, et y situe également la sépulture de Lucy.

Mais la véritable affaire eut lieu en 1970 : une entité serait apparue entre les tombes à plusieurs reprises, effrayant la population. Deux jeunes filles qui rentraient chez elle et suivaient un raccourci par le cimetière furent poursuivies par une ombre noire, et l’une d’elle resta souffrante, et subit de nombreuses crises de somnambulisme qui, pendant des années, l’attirèrent vers un des caveaux du cimetière. L’affaire s’intensifia lorsque l’on découvrit des dizaines de cadavres d’animaux vidés de leur sang. Les médias furent prévenus par un membre de la British Occult Society appelé David Farrant, à ceux-ci se joignit le Révérend Lord Manchester qui exécuta une séance d’exorcisme à l’intérieur du caveau suspect. Selon la rumeur, Dans ce caveau on découvrit un corps ne semblant ni mort, ni vivant. Manchester voulut le transpercer avec un pieu mais sous peine de se mettre en faute vis à vis de la loi, il se contenta de disperser des sacs d’ail et de placer une croix sur le couvercle du cercueil. Peu de temps ensuite, des ouvriers cimentèrent l’entrée du tombeau mais l’affaire ne s’arreta pas là… En 1974, le coeur du quartier de Highgate proche du cimetière fut la proie de phénomènes étranges. Une demeure de style gothique, située au carrefour de Crescent road et de l’avenue Road (aujourd’hui détruite) était reputée depuis bien des années hantée. Manschester procéda a des fouilles minutieuses et raconta avoir trouvé dans la cave le cercueil qu’ils avaient muré quatre ans plus tôt.

A024D Le cimetière de Highgate, Londres
Le "Révérend Lord" Manchester

Manchester et ses complices otèrent le couvercle et plantèrent un pieu dans le corps, puis y mirent le feu. L’affaire était donc terminée mais en 1978, la police appréhenda plusieurs personnes qui avaient pénétré dans le cimetière d’Highgate et avaient forcé le caveau.

Depuis, le cimetière est devenu un lieu de réunion pour les cérémonies nocturnes de magie noire, des adeptes tentent d’invoquer leur Maître, des tombeaux sont profanés, des cadavres sont arrachés des cercueils et les autorités ont décidés de fermer les grilles de la partie nord qui peut malgré tout être visitée en compagnie d’un guide.

L’on peut le voir, l’imaginaire Fantastique Britannique a encore de beaux jours devant lui. Le cimetière de Highgate, qu’on y cherche ou non des vampires, est en tout cas un haut lieu de Londres, et une promenade indispensable pour tout amateur d’histoire Britannique.

(1) La Hammer films est une société de production britannique qui a dominé le marché de l’horreur dans les années 50 à 60 avec ses adaptations, entre autre, de Dracula, Frankenstein et ses histoires de loups-garou. Christopher Lee était l’un des acteurs les plus connus de la Hammer.

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE