Le crématorium sort de terre à Holnon

0
426

Hier matin, rendez-vous était donné pour la pose de la première pierre symbolique du crématorium. Avec ouverture annoncée pour l’été 2013.

Si les travaux ont débuté dès septembre, la pose symbolique de la première pierre du futur crématorium s’est déroulée hier matin, en présence du premier magistrat Jean-Marc Lemaire, d’élus et du sous-préfet. Un projet repris par la municipalité en 2009, mais déjà lancé quelques années auparavant par le maire d’Holnon de l’époque, Jean Delépine.

2012111750a74b5709012-0-229796 Le crématorium sort de terre à Holnon

En 2010, un appel d’offres avait été lancé, sous forme de délégation de service public, pour la création et l’exploitation d’un crématorium, le premier dans le département. La réalisation a alors été confiée à la Saur (Société d’aménagement urbain et rural), via son pôle funéraire Atrium, fin 2010.

S’en est suivi la présentation du projet lors d’une information à la population, une enquête publique, avant la décision favorable du préfet intervenue en avril dernier.

Le crématorium doit donc voir le jour sur un terrain jouxtant le nouveau cimetière – situé à la sortie du village sur la route départementale 689 vers Attilly – qui dispose déjà d’un columbarium et d’un jardin du Souvenir.

Une ouverture pour l’été 2013

En septembre, lors de l’assemblée annuelle de l’Association crématiste de l’Aisne, la future structure a été détaillée : le village accueillera d’ici quelques mois un crématorium de 673 m2, d’une hauteur de 6,15 mètres s’intégrant dans l’environnement, pour un montant estimé à 2 millions d’euros. Le tout comprenant des espaces publics : accueil, salles de cérémonie, de visualisation et de convivialité, espace extérieur, puits de dispersion et mémorial de fleurs.

Lire aussi :  Review du 21 nov : Ça s'est passé cette semaine sur Funéraire Info

Sur le terrain, les élus ont constaté l’avancement des travaux. Car depuis septembre, les bâtisseurs s’activent, pour une ouverture programmée au cours de l’été 2013.

viaLe crématorium sort de terre | Aisne Nouvelle.

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE