Les contrats obsèques, partie 3

0
440

Il y a différents types de contrats obsèques, moins que de raisons d’en souscrire : prévoir sa mort à l’avance, pour protéger les proches, pour pallier à l’absence de proches, ou pour s’assurer que ses volontés seront bien respectées ? Après avoir vu les principales raisons de le souscrire, puis la forme juridique, nous allons aujourd’hui finir par quelques conseils aux souscripteurs.

Il y a contrat et contrat

Fotolia_10006245_XS1-300x199 Les contrats obsèques, partie 3 Dans un premier temps, nous allons parler ici des contrats obsèques souscrits auprès des opérateurs funéraires. Les contrats des banques ne sont pas de mauvais contrats : mais, dans tous les cas, ce sont des placements. Un banquier ou un assureur, au moment de choisir, ne vous emmènes pas voir les cercueils, ni les urnes, pour que vous choisissiez le vôtre. Caricature et plaisanterie à part, les banques choisissent souvent un opérateur funéraire : vous êtes ainsi privés du choix de l’entreprise de pompes funèbres, du choix des tarifs et surtout de la relation de confiance indispensable : vous confiez le corps d’un être aimé à une société de pompes funèbres, il est important de choisir quelqu’un avec qui « le courant passe » et qui est bien à votre écoute.

Règles de base et règles avancées

La première chose à faire lorsqu’on fait un contrat obsèques, c’est de faire le tour des opérateurs de votre ville. Expliquez que vous souhaitez régler par avance vos obsèques, et demandez un devis. Ce dernier est gratuit et sans engagement. Le devis portera sur les prestations, et incluera tous les éléments que vous souhaitez.

Le contrat obsèques est en deux volets : il doit d’un côté comprendre l’aspect funéraire, à savoir les prestations et volontés, et de l’autre le volet financier. Pour celui-ci, choisissez un paiement en une ou plusieurs primes, mais faites le calcul dans le cas de petites mensualités : souvent, dans le cas des cotisations « à vie », le total in fine est bien plus important qu’un contrat classique, et se trouve placé à fonds perdus : si vous cessez de payer, vous perdez tout.

Lire aussi :  Review 14-20 Nov : Ça s'est passé cette semaine sur Funéraire-Info

Ne choisissez pas un prix par dessus tout. Les montants indiqués tout en bas, dans la case TOTAL, ont leur importance, mais ne négligez pas l’aspect humain : les personnes qui s’occuperont des obsèques seront aussi les interlocuteurs de la famille, et à quelques euros près, mieux vaut choisir celui avec qui le contact est le mieux passé.

Un bon croque-morts sait expliquer les choses clairement, poser des questions, et dire « non », tout en vous expliquant pourquoi. Il doit aussi savoir sortir des sentiers battus. Enfin, il converse avec vous. Méfiez-vous des conseillers funéraires qui débitent un argumentaire manifestement appris par cœur : demandez-vous si ce ne sont pas les commerciaux d’une société plus intéressée par le profit qu’autre chose, délaissant la part d’abnégation nécessaire à ce métier.

Pour conclure

Parlez-en à votre entourage. Informez-les de votre décision, demandez-leur conseil, plus pour les impliquer que les laisser décider à votre place ou les influencer. Assurez-vous toujours d’avoir le choix de votre société de pompes funèbres, et des prestations détaillées pour lesquelles vous aurez opté.

Questions/réponses :

Le cercueil que je choisis sera-t-il celui que j’aurais ?

Pas forcément. Mais un opérateur doit suivre ses gammes, pour pourvoir fournir l’équivalent lorsque le décès surviendra.

Et si la société de pompes funèbres fait faillite ?

Aucun problème. Votre argent est chez un assureur indépendant. Il suffit de choisir une autre siciété de pompes funèbres et de la désigner comme prestataire.

J’ai fait un contrat chez un opérateur, mais il a baissé en qualité, et je souhaite en changer.

Lire aussi :  Chronique : La nature assassine, Pompéi

Rien de plus simple : vous êtes libre de changer de société de pompes funèbres, il suffit de changer le bénéficiaire du contrat d’assurance. Le nouvel opérateur pourra vous fournir un courrier-type.

Faire un contrat, avec les frais de dossier, coûte plus cher !

Oui. Dites-vous bien que régler ses obsèques en avance est un service, et apporte vraiment un plus, tant à vous qu’à vos proches. Tout service a un coût, qui doit rester raisonnable.

Vous avez d’autres questions ? Des éléments vous semblent flous ? Laissez vos questions en commentaires. Nos spécialistes s’engagent à y répondre.

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE