« Manuel de survie en cas d’apocalypse et autres situations extrêmes » de Pierre des Esseintes

0
628

L’été, on est en plein dedans. Cela signifie deux choses : vous allez vous mettre dans des situations inhabituelles, et c’est dangereux, et la fin du monde approche, et c’est très dangereux. Heureusement, un livre est fait pour vous « Manuel de survie en cas d’apocalypse et autres situations extrêmes » de Pierre des Esseintes. Funéraire info l’a lu pour vous.

De quoi ça parle ?

51m242+LT-L._SL500_AA300_ « Manuel de survie en cas d'apocalypse et autres situations extrêmes » de Pierre des EsseintesL’apocalypse est proche : apprenez les gestes qui sauvent ! Selon de nombreuses prophéties, le 21 décembre 2012 signera la fin de notre monde ! Information scientifique ou vaste mascarade ? Quoiqu’il en soit, rien ne nous empêche de vouloir être acteur de notre destin et de nous préparer au pire… Avec ce guide de survie, vous apprendrez : • à faire face aux catastrophes naturelles (coulée de boue, éruption volcanique, tremblement de terre, avalanche), • à pratiquer les gestes qui sauvent suite à l’attaque d’animaux dangereux (scorpion, serpent, mygale, requin, sanglier) • survivre à une catastrophe nucléaire À travers 30 situations catastrophes dépeintes avec humour, l’auteur nous livre de véritables conseils de survie, pleins de bon sens !

C’est bien…

Petit guide utile en cas de situations aussi inhabituelles qu’inconfortables, le livre donne de précieux conseils de bon sens, mais que l’on oublie parfois un peu trop vite dans la panique. Et tord le cou aux idées reçues : ainsi, il est inutile de sucer une blessure de serpent, par exemple. Ou les veuves noires sont rarement mortelles.

Les exemples concrets se multiplient, offrant pour chacun son lot de conseils pour tous les milieux.

Lire aussi :  Sur les traces de Xavier Dupont de Ligonnès, interview

… Mais pas trop.

Le problème vient de l’argument du livre : auteur de livres humoristiques, le dernier opus de cet auteur est présenté comme tel, alors que ce n’est pas du tout le cas. Ainsi, au détour d’un paragraphe, on tombe parfois sur une blague. Incongrue, déplacée, on sent bien que l’auteur l’a mise là parce que l’humour fait vendre. Dommage : très peu d’enter elles font sourire, la plupart agacent. Le livre n’a clairement pas trouvé son ton, si vous êtes littéraire, ou si vous préférez le concret : le produit n’a pas un positionnement efficace. Dommage.

Alors, on l’achète, ou pas ?

Oui, on l’achète. Parce qu’il faut un manuel de survie lorsqu’on se place dans un environnement inhabituel, et l’on est dans un environnement inhabituel dès lors qu’on sort de ses habitudes : les vacances en sont un exemple. Il suffit de voir, chaque année, le nombre d’imprudents tués par des avalanches pour savoir qu’on a besoin de ce genre de livre. Tant pis pour les blagues. Il y en a une qui est bien.

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE