Nouvelle législation

0
537

Le projet a été publié au Journal officiel : la formation des métiers du funéraire sera plus difficile et plus longue, par extension plus complète, et entrera en vigueur le premier janvier prochain. Étude de ce qui change.

 

journal-officiel-2300-300x122 Nouvelle législation

Le projet de loi concerne les maîtres de cérémonies, les assistants et conseillers funéraires, et les gestionnaires d’entreprise. Jusqu’ici, la formation d’un maître de cérémonie était de 40 heures, elle passera à 70 heures. L’assistant funéraire ne passera plu s96, mais 140 heures en formation, et le dirigeant d’entreprise devra passer le diplôme d’assistant funéraire plus une formation de 42 heures, soit 182 heures au total au lieu de 136.

La fin du cursus sera sanctionnée par un examen, réalisé sous la tutelle d’un organisme de formation, et dont le contenu sera définis par l’état. Outre la formation théorique, le candidat devra passer une formation pratique de 70 heures dans une entreprise de pompes funèbres.

Pas de modifications sur les délais : un non-diplômé embauché dans une entreprise de pompes funèbres aura un an pour satisfaire à l’exigence d’obtention du diplôme.

Pas de modifications non plus des contenus exigés, un simple approfondissement de certains d’entre eux, concernant surtout l’éthique et le droit.

Les maîtres de cérémonies, assistants et chefs d’entreprise qui sont titulaires de leur certification conservent leur habilitation.

Nul doute que cette loi va durcir les conditions d’accès à la profession, ce qui peut être une bonne ou une mauvaise chose. Nous vous tiendrons au courant des développements de cette affaire dans les prochains jours.

Lire aussi :  Reprise de concession funéraire temporaire et perpétuelle

 

Décret n° 2012-608 du 30 avril 2012 relatif aux diplômes dans le secteur funéraire JORF n°0104 du 3 mai 2012 Texte n°14

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE