PARTENARIAT HUMANITAIRE ENTRE LE SPTIS ET L’ASSOCIATION STIM-DEVELOPPEMENT

6
614

Communiqué de presse du Syndicat Professionnel des Thanatopracteurs  Indépendants et Salariés

sptis PARTENARIAT HUMANITAIRE ENTRE LE SPTIS ET L'ASSOCIATION STIM-DEVELOPPEMENTCe fut un été laborieux en terme de contacts, de rendez-vous, de décisions qui viendront probablement modifier le paysage thanatopraxique à venir que les membres du bureau du SPTIS viennent d’accomplir mais la plus belle réussite jusqu’à maintenant en terme d’aide humanitaire l’a été avec le Docteur Bernard Dodinot.

Créée ne 1974, cette association humanitaire dont le siège social est au sein de l’Hôpital Georges Pompidou à Paris, est dirigée par ce médecin de Nancy et intégrée sous forme de filiale au sein de STIM Développement dont l’activité particulière réside en la collecte de matériel déconditionné ou explanté et de son envoi dans des pays en voie de développement ou destiné à des personnes malades et nécessitant une implantation de ce type de matériel de manière tout à fait désintéressée et gratuite surtout.

Il est donc important de préciser que seuls les pays défavorisés ou insuffisamment pourvus d’installations permettant l’implantation de ces dispositifs sont concernés et le moins que l’on puisse dire est que le SPTIS ne peut que se féliciter d’entretenir ce nouveau partenariat.

Car à part les cardiologues qui implantent quotidiennement ce type d’appareils, il n’y a guère que les thanatopracteurs que nous sommes et que nous représentons qui peuvent offrir un nombre important de stimulateurs cardiaques ou de défibrillateurs à cette association caritative et humanitaire.

Le problème du retraitement de ces dispositifs est le suivant :

La loi, dans le Code des Collectivités Territoriales impose que l’on procède à l’explantation des stimulateurs soit par le médecin qui constate le décès soit par un thanatopracteur habilité.

Le souci majeur est qu’à l’heure actuelle, il n’existe rien de bien concret quant à la collecte de ces dispositifs et surtout à leur élimination.

Jusqu’à maintenant, la solution la plus usitée consistait à renvoyer ces dispositifs à chaque fabricant en prenant la précaution de couper les fils de conduction à raz, de les désinfecter dans une solution de type Bactéranios et de les empaqueter afin de les expédier à chacun d’eux.

Lire aussi :  Toussaint 2016 : Deuil- Numérique-Famille, triptyque gagnant

L’autre solution consistait aussi à laisser les dispositifs explantés au sein des Centres Hospitaliers, qui se chargeaient, à leurs frais de les désinfecter et de les faire parvenir à destination mais il semble qu’il n’y ait que très peu d’organismes habilités à retraiter ce type de déchets à risques infectieux.

A présent seuls les systèmes implantés depuis moins de deux ans et encore valables pour cinq ans sont à priori réutilisables et réimplantables par des médecins stimulistes bénévoles, dotés du matériel gracieusement mis à disposition par des tiers ou des membres bienfaiteurs de l’association.

La France n’autorise pas ce type de manipulations dans le but de réimplanter de tels dispositifs et il est communément admis qu’on les détruise alors que légalement, les prothèses appartiennent à leur bénéficiaire et qu’en cas de décès, les héritiers en disposent comme ils l’entendent et c’est la raison pour laquelle cette association accepte de prendre en charge la remise de l’appareil sans avoir la possibilité de le refuser, les détruire de façon systématique est un abus de pouvoir d’autant que lorsqu’ils sont confiés à Stimubanque, leur durée de vie est prolongée en servant à des gens qui en ont cruellement besoin eut égard au peu de conditions matérielle, financière et humaine qui sont les leurs.

Par conséquent , nous invitons tous les thanatopracteurs à se joindre au SPTIS afin de mutualiser nos efforts en consultant la liste des stimulateurs cardiaques et défibrillateurs qui sont susceptibles d’être repris et reconditionnés, vous la trouverez dans l’ « Espace Adhérents » sur la page du SPTIS et pourrez ainsi vous joindre à cette initiative humanitaire d’une part et c’est là le plus important mais d’autre part, il vous sera possible de vous délester de ces matériels parfois dangereux lors de leur explantation que vous entassez parfois depuis plusieurs années sans vraiment savoir quoi en faire.

Lire aussi :  RTL / Familles Rurales : Les raisons de la colère

Vous trouverez la liste en PDF de tous les appareils réimplantables ainsi que l’adresse à laquelle ils doivent être envoyés.

Toutefois, et en exclusivité pour Funéraire Info, nous communiquons cette liste pour que tout le monde puisse en profiter, à titre d’exemple, l’un de nos membres vient de faire parvenir 34 stimulateurs cardiaques au Dr Dodinot, seul un d’entre eux n’était plus exploitable et 33 personnes pourront prochainement bénéficier des autres dispositifs !

A titre d’information, tous les appareils qui ne correspondent pas à une utilisation postérieure pour ces personnes nécessiteuses ne doivent pas être gardées pour autant, il existe une solution et elle consiste à prendre contact avec le Groupe GC dont la spécialité est la maitrise des process de traitement et qui vous indiquera la conduite à tenir selon que le dispositif ait été implanté depuis plus ou moins de 18 mois.

Pour cela il suffit de se connecter sur leur site www.groupegc.com sur lequel vous trouverez toutes les informations utiles au retraitement de ces déchets particuliers et vous pourrez prendre contact via un formulaire établi à cet effet afin que le commercial de ce groupe puisse vous rappeler.

Nul doute que les membres du SPTIS participeront à cette démarche volontaire qui apportera un soutien et une aide précieuse à cette association humanitaire, nous comptons sur vous tous, de votre mobilisation dépend la vie ou du moins la survie de personnes malades qui n’ont pas accès au niveau de soins de pays comme le notre….

Régis Narabutin, Secrétaire et Porte-Parole du SPTIS

Liste des prothèses concernées (cliquez sur le lien pour ouvrir le fichier en PDF)  :

LISTE PM 2012

Votes !

6 COMMENTAIRES

  1. A tous les thanatopracteurs,

    La liste du matériel réimplantable sera mise en ligne le 1er septembre sur le Forum Thanatopraxie Art et Technique, de façon publique, afin que tous les professionnels puissent aisément y avoir accès sans inscription. Il s’agit de la liste actualisée (la même que celle dont parle Monsieur Régis Narabutin) du matériel réimplantable fournie par Monsieur Bernard Dodinot (que nous remercions pour toutes les informations qu’il nous a fait parvenir), ainsi que les modalités d’envoi et les coordonnées du destinataire.
    Une première liste y a déjà été publiée il y a quelques jours, ce qui pourra vous donner une idée.

    Je vous remercie de votre attention.

    Marie Nouaille-Degorce

     
  2. Une petite erreur s’est glissée dans le texte, sur les 33 stimulateurs confiés au Dr Dodinot, 23 étaient réutilisables et 10 ne l’étaient pas, quoi qu’il en soit c’est une participation toute à fait honorable et appréciable quand on sait le cruel besoin que certaines personnes ont en la matière…
    Notre concours à tous sera une petite boufée d’oxygène pour tous ceux qui attendent d’être implantés de ce précieux dispositif.
    Merci d’avance à tous ceux qui participeront à ce partenariat.

     
  3. Précisons qu’en France personne n’attend d’être implanté et que les assurés sociaux doivent être appareillés avec des appareils neufs. En revanche de nombreux pays n’ont pas les moyens d’acheter ces appareils d’où ce recueil d’appareils vérifiés avant l’expédition pour garantir une durée de fonctionnement acceptable. A Pondichéry on a besoin de pacemakers de remplacement pour des patients dont leur appareil est en fin de vie

     

LAISSER UNE RÉPONSE