Pierre Boussereau est décédé

0
350

André Verchuren et Yvette Horner avaient compté parmi ses amis, il avait connu cette dernière dans les années cinquante, lors d’un bal dans un café de La Crèche. Pierre Boussereau, qui a fait danser la France en signant 350 œuvres musicales – des chansons pour orchestres de bal, « Prendre la vie du bon côté », « Terre niortaise », « Les bords de Sèvre » – est décédé hier à Niort à l’âge de 85 ans.

L’an dernier, plusieurs de ses anciens élèves s’étaient réunis autour de lui pour une occasion très spéciale : le roi du bal populaire s’était vu remettre une médaille pour son demi-siècle de sociétariat à la Sacem (société des auteurs, compositeurs, et éditeurs de musique).

L’occasion de se rappeler sa silhouette sur son scooter Lambretta, son accordéon sur le porte-bagages, du temps où il se déplaçait dans cet équipage pour aller donner ses cours de musique. Entre 1951 et 2006, année où il a pris sa retraite de professeur, Pierre Boussereau a eu le temps de former des générations entières de musiciens.

Mais ce sont les bals populaires qui ont fait sa légende. Celui qui avait appris le solfège à 12 ans, animé son premier bal à 17 (il avait entamé sa carrière après-guerre sous le nom de Tony Pierre), crée son propre orchestre à seulement 22 ans. Tous les week-ends, la formation parcourt une vingtaine de départements de la Bretagne au Limousin en passant par le Poitou-Charentes.

logo1 Pierre Boussereau est décédé

viaRoi du bal populaire Pierre Boussereau est décédé – 24 Heures – Actualité – Toute zone – Nouvelle République.

Lire aussi :  Avis de décès - Madame Simone PRAUD
Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE