Pollution de l’air en France, elle causerait 16.500 décès par an

0
279

Une étude estime que chaque année, la pollution atmosphérique est responsable de la mort de 16.500 personnes rien qu’en France. En cause principalement : les particules fines et l’ozone qui dépassent les taux fixés par l’OMS et qui induisent des troubles respiratoires parfois très graves.

1785e4fe4c Pollution de l’air en France, elle causerait 16.500 décès par an

Plus de 3.000 décès prématurés et 1.000 hospitalisations pourraient être évités chaque année dans seulement neuf grandes villes françaises, si elles respectaient les valeurs recommandées par l’OMS en matière de pollution. C’est ce qui ressort des résultats du volet français de l’étude européenne Aphekom, dont les premières données ont été dévoilées en mars dernier. Et l’économie réalisée s’élèverait à six milliards d’euros par an…

Lancée en 2008, Aphekom est l’une des plus vastes études centrées sur l’impact sanitaire de la pollution urbaine. Elle a été réalisée dans 12 pays d’Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Royaume-Uni, Slovénie, Suède). Au total, neuf villes françaises (Bordeaux, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Paris, Rouen, Strasbourg et Toulouse) y ont été intégrées. Elles représentent 12 millions d’habitants, dont 6,5 millions pour la seule zone de Paris.

Lire la suite sur: Actualité > Pollution de l’air : en France, elle causerait 16.500 décès par an.

Votes !
Lire aussi :  Chronique : Appels à projets de la fondation des Services Funéraire de la ville de Paris

LAISSER UNE RÉPONSE