Pour partir en week end le sourire aux lèvres…

0
249

Pour partir en week end l’esprit détendu, du moins, pour ceux qui partent en week-end le vendredi soir et qui ne sont pas en vacances, une petite friandise. Si elle vous plaît, cela pourrait bien devenir une série récurrente…

4eb206f601546.preview-300-224x300 Pour partir en week end le sourire aux lèvres...
Tom Moore, jr

En 1971, le député du Texas Tom Moore JR, originaire de Waco, décida de démontrer sans conteste que les députés étaient prêts à voter n’importe quoi sans vérifier.

Il proposa donc une loi destinée à rendre hommage à Albert deSalvo, en « remerciement de l’énergie et du dévouement qu’il avait mis à faire voir aux personnes seuls la vie sous un jour nouveau » texte qui se concluait par « L’état du Massachusetts lui est éternellement reconnaissant pour ses méthodes non conventionnelles en matière de démographie et de psychologie appliquée ».

La loi fut adoptée à l’unanimité et Tom Moore JR réussit sa démonstration : Albert deSalvo, auquel les députés américains avaient rendus un si vibrant hommage, était surnommé « l’étrangleur de Boston », et n’était autre qu’un tueur en série très médiatisé, auteur de 13 assassinats.

Albert_deSalvo2 Pour partir en week end le sourire aux lèvres...
Albert deSalvo, "l'étrangleur de Boston"
Votes !
Lire aussi :  La mort obstinée de Henri Gunther, dernier mort de 14-18

LAISSER UNE RÉPONSE