Promession

1
760

La « Promession », est un procédé, inventé en Suède en 1999 par le Dr. Susanne Wiigh-Mäsak, biologiste de formation. un brevet a été déposé.

«C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. » [Genèse – 3.19]

Le processus se déroule en 3 étapes :

  • Le défunt est plongé dans un bain d’azote liquide et refroidi à -196°C.  puis placé sur une table vibrante, le corps devenu friable se transforme en fines particules.  L’eau est en même temps éliminée par un procédé de lyophilisation.
  •  Un aimant retire les corps étrangers (vis, plaques…).
  •  La poudre ainsi obtenue est placée dans une urne entièrement biodégradable et peut maintenant être enfouie. le poids est d’une dizaine de kilos versus 2 kilos pour une crémation.

 

La Promession est une méthode 100% verte puisque contrairement à l’inhumation, elle ne nécessite ni l’utilisation de bois pour le cercueil (sauf pour la cérémonie), ni l’utilisation de fluides d’embaumement (quoique) qui polluent les sols et empêchent la décomposition naturelle du corps.  Contrairement à la crémation, la Promession ne dégage aucune émission de CO2 ou de mercure dans l’atmosphère. Les proches du défunt sont invités à planter un arbre à l’endroit ou l’urne a été enfouie.

 

Juridique: seules l’inhumation et la crémation sont pour l’instant autorisées en France.

Technique funéraire : inhumation, la crémation, la promession et la resomation

Le site internet: Promessa Organic

 

Lire aussi :  Six Feet Under, la série de croque-mort par excellence
JdF1-300x225 Promession
Votre actualité sur les pompes funèbres
Votes !

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE