Relaxe de Patrice Pauly dans l’affaire des ossements trouvés dans une carrière en Dordogne

1
370

Ossements dans une carrière en Dordogne: le patron des pompes funèbres relaxé

Le tribunal correctionnel de Bergerac (Dordogne) a relaxé mardi le gérant d’une entreprise de pompes funèbres qui était soupçonné d’avoir illégalement déversé de multiples ossements dans une carrière.

Lors de l’audience le 10 juillet dernier, le procureur de la République à Bergerac, Jean-Luc Gadaud, avait prononcé des lourdes réquisitions à l’encontre de Patrice Pauly, 44 ans, réclamant un an de prison avec sursis et 15.000 euros d’amende, soit quasiment la peine maximale.

Poursuivi pour “violation de sépultures par manquement à la dignité due aux défunts”, il risquait en effet un an de prison ferme et 15.000 euros d’amende.

L’affaire avait été mise au jour début juin quand un joggeur avait filmé avec son téléphone mobile de multiples ossements affleurant du sol d’une carrière louée par l’entreprise de M. Pauly à Eymet.

Au total, les gendarmes avaient recensé 32 tas de terre truffés de morceaux de crânes, fémurs ou planches de cercueils. Des restes qui semblaient provenir de plusieurs cimetières de la région de Bergerac.

Entendu le 7 juin puis placé en garde à vue le 10 après la diffusion des vidéos dans les médias, M. Pauly avait été déféré le lendemain au parquet de Bergerac. Remis en liberté, il avait été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer.

Mi-juin, le sous-préfet de Bergerac lui avait par ailleurs interdit pour six mois toute opération d’exhumation.

L’entrepreneur, qui disposait de toutes les autorisations contractuelles, avait mis en doute lors de l’audience la réalité des vidéos, estimant que les ossements découverts par les enquêteurs pouvaient provenir de “creusements de nouveaux caveaux” dans des endroits peut-être mal excavés par d’autres entreprises et où des restes avaient pu être malencontreusement ramassés par ses employés.

Lire aussi :  RTL / Familles Rurales : Les raisons de la colère

1113637_bergerac Relaxe de Patrice Pauly dans l'affaire des ossements trouvés dans une carrière en Dordogne

viaOssements dans une carrière en Dordogne: le patron des pompes funèbres relaxé – CharenteLibre.

Votes !

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE