Revue de presse du 22 fevrier 2013

0
303
pressenationale-300x287 Revue de presse du 22 fevrier 2013
Revue de presse

Décès

Le réalisateur russe Alexeï Guerman est décédé jeudi à l’âge de 74 ans, la Russie perdant un cinéaste exigeant, dont le non-conformisme s’était heurté à la censure à l’époque soviétique. “Mon père est décédé aujourd’hui sans reprendre connaissance. (…). Son cœur s’est tout simplement arrêté de battre”, a annoncé son fils Alexeï Guerman, lui aussi réalisateur, dans son blog publié sur le site de la radio Écho de Moscou. “Mon père a vécu sa vie de manière digne et n’a jamais trahi ses idéaux”, a-t-il souligné. Né le 20 juillet 1938 à Leningrad (nom soviétique de Saint-Pétersbourg), fils de l’écrivain et scénariste Iouri Guerman, Alexeï posait un regard critique sur ses contemporains, l’évolution du pays et l’état du cinéma en Russie.

Pour en savoir plus

Triste nouvelle pour le monde du jeu vidéo, le designer et musicien Kenji Eno a passé l’arme à gauche hier à 42 ans, en raison d’une insuffisance cardiaque causée par une tension trop élevée, selon la nécrologie de l’Asashi Shimbun. Il avait 42 ans. Connu dans le domaine du survival horror pour les deux D ou Enemy Zero, l’homme avait une approche de la conception de jeu vidéo très peu orthodoxe tournant souvent autour de l’importance du son, ce qui pouvait aboutir à des idées très originales comme Real Sound, un jeu d’aventure sans aucune image destiné en priorité aux personnes aveugles ou malvoyantes.

Pour en savoir plus

Hommage

La cérémonie d’hommage national au légionnaire Harold Vormezeele, tué mardi dans le nord-est du Mali au cours de combats contre des islamistes, se déroulera vendredi aux Invalides et non lundi comme initialement annoncé par la Défense, a-t-on appris jeudi soir par un communiqué.

Lire aussi :  Revue de presse du funéraire du 26 octobre 2016

Pour en savoir plus

Belle histoire

Plus de 200 inconnus ont bravé le froid  jeudi au Royaume-Uni pour assister aux funérailles d’un retraité, répondant à  l’appel d’un pasteur qui avait posté un message sur Facebook pour que le vieil  homme ne quitte pas ce monde “sans personne pour le pleurer”. James McConnell, un ancien de la Marine royale britannique décédé récemment à l’âge de 70 ans dans une maison de retraite du Hampshire, un comté du  sud-ouest de l’Angleterre, n’avait pas de famille proche. Les membres du personnel de l’établissement craignaient qu’il n’y ait  personne d’autre qu’eux à ses funérailles, aussi le révérend Bob Mason, chargé  de célébrer la cérémonie, a-t-il lancé un SOS sur Facebook: “Il est triste que  quelqu’un doive quitter ce monde sans que personne ne soit là pour le pleurer.  Je suis sûr que vous serez d’accord avec moi pour dire qu’il mérite des adieux  mieux que cela”, a-t-il écrit. Il a aussi contacté l’Association des Royal  Marines. Plus de deux cents personnes ont répondu présent et rendu un dernier  hommage au vieil homme dans un cimetière de Portsmouth, malgré la température glaciale.

Pour en savoir plus

 ephemeride-150x150 Revue de presse du 22 fevrier 2013

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE