Terry Pratchett, Coup de Tabac

0
418

Un nouveau livre de Terry Pratchett est toujours un événement, surtout lorsqu’on connaît les difficultés personnelles de l’auteur. Quand il met en scène un de ses héros récurrents les plus populaires, la liesse gagne ses fans. Critique d’une non objectivité assumée.

Sir Terry

9782841726110 Terry Pratchett, Coup de TabacIl existe deux catégories de lecteurs : ceux qui aiment Terry Pratchett, et ceux qui ne connaissent pas Terry Pratchett. Parmi ces derniers, on intégrera indifféremment ceux qui ne connaissent véritablement pas Sir Terry Pratchett, et ceux qui ne veulent pas le connaître, parce qu’il écrit de la fantasy (comme Tolkien) mais de la fantasy humoristique, de surcroît (comme personne, à part peut être certains passages de Fritz Leiber, auquel Pratchett rend hommage dans son premier tome de la saga du disque-monde). Dommage pour eux, parce que, au delà du genre, Terry Pratchett est un vrai écrivain, avec un fond, une critique sociale percutante, et une forme, un style qui n’appartient qu’à lui.

Chaque livre de Terry Pratchett est un petit miracle, et c’est désormais au sens propre : atteint d’une forme rare de la maladie d’Alzheimer, Terry Pratchett a entamé une procédure de suicide assisté. Cette dernière a fait scandale en Angleterre, ou la popularité de Pratchett est immense sur cent livres vendus en Albion, un est un livre de l’auteur, ce qui lui a valu l’anoblissement de la reine, pas moins.

Ce livre, « Coup de Tabac » a été écrit l’année ou il a fait sa demande de suicide.

Le disque-Monde

Le disque-monde est LA création de Pratchett. Un univers clos, fait de continents, de pays, de villes, des personnages, avec sa technologie propre, et la magie, partout, quasiment à l’état sauvage. Il est difficile d’expliquer le disque-monde en quelques lignes. « Coup de Tabac » est le cinquantième livre de Pratchett, et le trente quatrième tome des « Annales du Disque-Monde ».

Lire aussi :  Baudelaire : Y-a-t-il des morts prédestinés ?

Les personnages du Disque-Monde sont parfois récurrents. Plusieurs tomes sont consacrés aux trois Soeurcières, par exemple, et d’autres au guet d’Ankh-Morpork, principale ville du Disque, et personnage à part entière. La Mort y a aussi sa personnification tout à fait savoureuse.

Le monde de Pratchett est un miroir déformant du nôtre, un univers médiéval en pleine révolution sociale et technologique, ou les luttes de classe, les conflits entre minorités, et même les modèles économiques ont leur place. C’est, de plus, le seul univers de fantasy à ce jour ou l’on peut trouver une usine de préservatifs.

Il est important de noter que les livres du Disque-Monde peuvent être lus dans n’importe quel ordre, indépendamment, mais les lire tous apportera un éclairage sur l’évolution de l’auteur. De parodie au début, la sérié a évolué vers plus de maturité, de sérieux, aussi, avec toujours cet humour Pratchettien.

Coup de tabac

Et le personnage qui revient dans ce tome est Vimaire. Le Duc Samuel Vimaire, pour être exact, commissaire divisionnaire du Guet d’Ankh Morpork, le personnage le plus intéressant et le plus complexe du Disque-Monde. Flic alcoolique et désabusé lors de ses premières apparitions, il s’élève par la grâce de l’amour et d’un concours de circonstances dans l’échelle sociale, jusqu’à devenir le second personnage le plus important de la ville. Sauf que Vimaire reste un prolétaire dans l’âme, n’oublie pas qu’il a grandi dans le ruisseau, au sens propre, et prend un malin plaisir à brosser à rebrousse-poil les riches et les puissants à la moindre occasion.

Lire aussi :  Marsault, le BREUM dessinateur qui fait un massacre

Sauf que cette fois-ci, Vimaire s’est fait avoir. Victime d’un complot entre le Patricien, dictateur éclairé d’Ankh Morpork et chef de Vimaire, et la propre épouse du commissaire : le voilà exilé pour quinze jours de vacances à la campagne.

Bien entendu, rien ne va se dérouler comme prévue, et Vimaire va débrouiller rapidement les fils d’un crime, dont on ne dira rein pour ne pas déflorer l’intrigue. Le tout sur fond de relations maîtres/valets, et de considérations sur la campagne, son charme boueux, et la fascination des jeunes enfants pour la scatologie.

Il est fascinant de voir que l’inspiration de l’auteur ne faiblit pas après trente quatre volumes. Alors, comment est il, ce Disque-Monde là ? C’est du Pratchett, un chef d’œuvre, donc, à lire toutes affaires cessantes.

Dans le recueil du Guet d’Ankh Morpork, vous retrouverez les premières aventures de Vimaire, dans ce que la série propose de meilleur. Idéal pour se familiariser avec l’univers de Pratchett.

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE