Thanatopraxie : définition

0
702
a_pratique1 Thanatopraxie : définition
Thanatopracteur

La Thanatopraxie est un terme désignant un ensemble de techniques qui ont pour but de conserver les cadavres en bon état.

Origine du mot et usage

Le mot thanatopraxie est relativement récent : il a été fabriqué de toutes pièces, en quelques sortes, par André Chatillon. Il a constitué le mot à partir de « Thanatos », divinité grecque de la Mort, et « praxein », qui désigne une opération manuelle à connotations médicale. Il s’agissait donc de désigner une opération chirurgicale sur un défunt, dont l’objectif était de le préserver des outrages de la décomposition. Dans les années 60, c’étaient généralement des médecins qui pratiquaient ces opérations.

Le praticien est appelé thanatopracteur. Il doit aujourd’hui être titulaire d’un diplôme spécifique et d’un agrément.

Pratique

Les anglo-saxons et canadiens usent du vocable « embaumement », qui est inadéquat en France : il désigne plus spécifiquement, dans notre pays, des opérations de conservation de corps antiques, en Egypte ou médiévales, par exemple. Les techniques utilisées ne sont d’ailleurs pas les même.

L’embaumement concernera, toujours dans le vocabulaire Français, l’ensemble des techniques qui mènent à la momification, qui n’est pas l’objectif de la thanatopraxie.

Le thanatopracteur pourra pratiquer les soins de conservation, à l’aide de fluides généralement à base de formol, pratiquer à l’ablation de certaines prothèses, comme les pacemaker, et pratiquer des opérations qui demandent une formation complémentaire spécifique : moulage de masques mortuaires, par exemple, ou reconstruction de corps abîmés.

Thanatopraxie1 Thanatopraxie : définition
Valises et necessaire de thanatopraxiee
Votes !
Lire aussi :  Transport routier d'une urne par la famille : ce qui est autorisé

LAISSER UNE RÉPONSE