Thanatopraxie, vers une position commune?

7
571

Réunion autour de la thanatopraxie, organisée par la CPFM

26 février 2013, Paris

 CPFM-Thanatopraxie3-300x224 Thanatopraxie, vers une position commune?

Mme Nelly Chevallier Rossignol a accueilli les professionnels présents, thanatopracteurs indépendants ou salariés pour amorcer un débat et recueillir les avis en vue de construire une réponse commune et motivée à faire parvenir aux organismes de tutelle pour répondre à deux problématiques :

  • L’image négative de la profession dans les médias, les administrations et chez les politiques.
  • Les recommandations du HCSP concernant l’évolution de la thanatopraxie.

Le public était composé de thanatopracteurs indépendants venant de Paris ou de province, des membres de l’association des thanatopracteurs de France, de représentants de la société Hygeco, de journalistes de la presse professionnelle (Résonance et Funéraire Magazine) pour assurer un écho dans la profession et de votre serviteur.

Monsieur Richard Feret, qui va remplacer Mme Chevallier Rossignol à la tête de la CPFM, a dirigé les débats pour tenter de recueillir les avis et les recommandations des différents protagonistes et prendre le pouls de la profession.

 

CPFM-Thanatopraxie2-300x224 Thanatopraxie, vers une position commune?
Les participants


Les questions abordées ont été nombreuses et variées :

  • Faire des soins dans des locaux adaptés versus le domicile
  • Effectuer des soins sur des porteurs du VIH ou de l’hépatite B ou C
  • Le port des EPI (équipement de protection individuel)
  • L’information des familles sur le terme de soin par l’opérateur funéraire
  • La formation continue
  • Les examens théoriques et pratiques

Il faut cependant noter que trouver une position commune sur les différents sujets n’est pas une chose facile du fait d’une dichotomie forte entre thanatopracteurs indépendants ou salariées et de contraintes différentes pour le praticien urbain et le praticien travaillant en zone rurale.

Lire aussi :  Transport routier d'une urne par la famille : ce qui est autorisé

La CPFM va faire un compte rendu de cette réunion qui sera envoyé aux participants et aux différents thanatopracteurs qui souhaitaient être présents mais qui ont été retenus par leurs obligations professionnelles pour réagir et bâtir une synthèse commune à destination des autorités tutélaires.

 

 

CPFM-Thanatopraxie1-300x224 Thanatopraxie, vers une position commune?
La CPFM à la manœuvre!
Votes !

7 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Est-il possible d’obtenir un compte rendu de cette réunion ??! 🙂 Etant jeune thanato (24 ans) et à mon compte j’aimerais bien savoir le contenu de la réunion et le point de vue de la CPFM et d’Hygéco.

    Merci

     
  2. Notre position a toujours été claire dès que nous nous sommes crées, ce dossier a même été traité en priorité car important aux yeux de tous. Nous avons été reçus auprès du Ministère de la Santé dès septembre 2012 et plus récemment au Ministère du Travail à ce sujet (entre autre), notre position est claire et représente la position de nos membres que nous avons pu consulter lors de nos réunions mensuelles et qui ont tous donné leur avis sur ces questions.
    Nous avons également participé à la commission mise en place par le Haut Conseil à la Santé Publique suite à l’invitation qui a été faite à l’ensemble de la profession pour laquelle seuls la CPFM et le SPTIS ont répondu positivement et se sont manifestés! Un rapport a d’ailleurs été remis étayé par l’avis de chacun de nos membres et les raisons qui ont motivées les réponses faites dans ce document.
    Il ne s’agit pas de répondre dans l’urgence mais de prendre le problème à temps avant que ne soient remises des conclusions de ce type justement et l’ATF aurait très bien pu consulter ses membres et se faire entendre dans cette commission comme nous l’avons fait, au lieu de celà elle a préféré ne rien dire et agir une fois que tout ceux qui avaient quelque chose à dire s’étaient prononcés…Question de priorité sans doute?!
    Nous ne changerons donc pas d’avis et resterons sur les positions prises, à présent nous sommes dans l’attente d’une proposition de loi juste et mesurée qui devrait satisfaire la plupart d’entre nous…

     
  3. Cette réunion a été l’occasion pour chacun d’exposer son point de vue librement et nous avons regretté que tous les courants ne soient pas représentés.
    L’ATF en tant qu’association de défense et de promotion de la Thanatopraxie n’a pas pour but de forcer les portes des Ministères mais simplement de porter la voix d’une partie des Indépendants et de dialoguer avec l’ensemble de la profession.

     

LAISSER UNE RÉPONSE