Toulouse, AZF, 11 ans déjà, hommage au 31 morts

0
276

La cérémonie, onze ans après, intervient à deux jours d’une décision de la cour d’appel de Toulouse sur les causes de l’explosion qui avait fait 31 morts.

Environ 500 personnes, élus locaux, anciens salariés et familles de victimes, se sont recueillies en silence vendredi sur le site de l’ancienne usine AZF à Toulouse pour commémorer la catastrophe survenue il y a onze ans, a constaté un journaliste de l’AFP. A 10h17, heure précise de l’explosion de l’usine chimique qui a fait 31 morts et des milliers de blessés le 21 septembre 2001, une sirène a retenti sur les lieux.

Les noms des trente-et-une personnes qui y ont laissé leur vie ont été lus par un participant à la cérémonie avant que des gerbes ne soient déposées devant le monument conçu par le plasticien toulousain Gilles Conan et un laboratoire belge d’urbanisme et d’architecture. Ce monument unique, conçu avec l’aval de la plupart des parties, symbolise la volonté de la mairie socialiste d’organiser une cérémonie commune, comme elle l’avait fait en 2011, après des années de manifestations concurrentes.

azf-300x199 Toulouse, AZF, 11 ans déjà, hommage au 31 morts
AZF, 21 septembre 2011

Mais à deux jours de l’arrêt de la cour d’appel de Toulouse sur la catastrophe, toutes les tensions sont loin d’être apaisées. L’explosion de l’usine chimique n’a cessé de diviser les nombreuses associations de victimes qui croient, avec les experts judiciaires, à un accident chimique dû à la négligence de l’industriel Grande Paroisse (groupe Total) et ceux qui, comme l’association des anciens salariés, estiment avec la défense de Total que cette piste est «impossible».

(AFP)

viaToulouse commémore la catastrophe d’AZF – Libération.

Lire aussi :  L'accès aux installations funéraires des personnes handicapées
Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE