Visite érotique du Père-Lachaise ?

0
477

“Érotomanes, obsédés, courtisanes, couples légitimes ou non… on trouve de tout au Père-Lachaise !” Bertrand Beyern, voix de stentor et veste de lin crème, se tient au seuil du cimetière, devant une trentaine de paires d’yeux brillants et d’oreilles attentives. Ce lundi après-midi, celui qui se définit comme un nécrosophe, un spécialiste des cimetières, organise l’une des visites guidées dont il a le secret. Un parcours original, dont les commentaires “ne se hurlent pas dans la rue”, et pour cause… il s’agit d’un safari érotique à travers tombes.

À première vue, l’idée choque. À la seconde, aussi. Pourtant, on aurait tort de s’arrêter à l’incongruité du thème, les visites de Bertrand Beyern étant l’objet de recherches très poussées. Établir un itinéraire et recueillir des informations lui prend généralement plus d’un an. “J’en ai tellement en préparation que certaines visites seront programmées à titre posthume”, s’amuse ce grand gaillard aux yeux clairs. Tirant de son attaché-case noir un peu rétro un recueil de poèmes, il se lance dans les premières “nécropolissoneries” avec le texte osé d’un poète grec décédé il y a tout juste neuf ans. “C’est la France qui se lèche tôt”, conclut-il devant son public hilare. Mais ce ne sont là que des préliminaires.

pere-lachaise-erotique-statue-victor-noir-665883-jpg_458353 Visite érotique du Père-Lachaise ?

viaLes dessous du Père-Lachaise – Le Point.

Votes !
Lire aussi :  « Sempre Qui », entretien de sépultures en Corse pour « I Santi »

LAISSER UNE RÉPONSE