150 ans après, il recrée le corbillard d’Abraham Lincoln

1
396
(capture Facebook PJ Staab Funeral Home)

Assassiné en avril 1865 à Washington, Abraham Lincoln reste aux Etats-Unis un président très populaire. L’homme qui a préservé l’Union lors de la guerre de Sécession. Un entrepreneur de pompes funèbres a décidé de recréer le mythique corbillard à cheval qui avait mené le héros jusqu’à la tombe, à Springfield (Illinois)

Lincoln-150x150 150 ans après, il recrée le corbillard d'Abraham Lincoln
Abraham Lincoln

De cet équipage à six chevaux, selon le journal Indianapolis Star qui raconte l’histoire, il ne reste qu’une unique et antique photo en noir et blanc. Autant dire peu de choses. L’engin lui-même, construit à Philadelphie et prêté pour ces funérailles, est plus tard parti en fumée lors d’un incendie en 1887. En 1865, il a servi a conduire le défunt président entre la gare locale et le cimetière.

Autant dire que Paul John Staab, deuxième génération de sa maison funéraire, a du tâtonner. Lui qui exposait ces jours derniers sa réalisation au congrès de l’Association nationale des pompes funèbres, à Indianapolis, a consacré deux années à rechercher des documents et des matériaux pour reconstituer ce corbillard historique. But : être prêt pour les cérémonies du 150e anniversaire de l’enterrement de Lincoln, en mai dernier.

Il faut imaginer un carrosse doré, garni de huit panaches de plumes d’autruche noires, d’ornements argentés jusque sur le toit et les roues, de tissus noir et de fenêtres en verre gravé or. La réplique a attiré nombre de curieux et de professionnels lors de la Convention, appareils de photos en main. Certains se voyant bien l’utiliser lors de cérémonies.

Dans sa tâche, l’entrepreneur s’est entouré bien sûr d’amis, de vétérans californiens, d’un charron du Kentucky, et d’un propriétaire de corbillard d’Arizona, mécanicien qui a tout assemblé en improvisant, s’inspirant des modèles victoriens. Il a fallu recréer des lanternes, fondre du métal, trouver des plumes, refaire certaines pièces qui ne convenaient pas… Tout n’est pas totalement achevé. L’addition frôle l’équivalent de 134.000 euros. Le corbillard lui-même a été assuré pour un demi-million de dollars.

1 commentaire

  1. […] Assassiné en avril 1865 à Washington, Abraham Lincoln reste aux Etats-Unis un président très populaire. L’homme qui a préservé l’Union lors de la guerre de Sécession. Un entrepreneur de pompes funèbres a décidé de recréer le mythique corbillard à cheval qui avait mené le héros jusqu’à la tombe, à Springfield (Illinois). Un article à lire ici. […]

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.