16 Compagnons de la Libération encore en vie

0
741

Deuxième ordre national français après la Légion d’Honneur, l’Ordre de la Libération a été institué par l’ordonnance n° 7 du général de Gaulle, Chef des Français Libres, signée à Brazzaville le 16 novembre 1940.

1036, compagnons, cinq communes françaises et 18 unités ont été faites «Compagnon de la Libération» entre le 29 janvier 1941 et le 23 janvier 1946.
En deux occasions l’ordre sera rouvert par son grand maître, le général de Gaulle, en 1958 pour Winston Churchill et en 1960 pour le roi du Royaume-Uni George VI à titre posthume.

270 ont été nommés à titre posthume et 50 Compagnons, sont morts au combat ou en service commandé avant la fin de la guerre.
Six femmes seulement ont reçu la Croix de la Libération : Berty Albrecht, Laure Diebold, Marie Hackin, Marcelle Henry, Simone Michel-Lévy, Emilienne Moreau-Evrard.
10% des Compagnons de la Libération n’ont pas 20 ans comme Henri Fertet, fusillé à l’âge de 16 ans, à Besançon ou  Mathurin Henrio, abattu par les Allemands alors qu’il n’avait pas 15 ans, en février 1944.
72 étrangers ou français nés étranger, représentant 25  nationalités différentes, ont été faits Compagnon de la Libération

L’ordre a donc compté 1038 Compagnons dont 16 sont toujours en vie : Guy Charmot ; Daniel Cordier, Louis Cortot, Yves de Daruvar, Victor Desmet, Constant Engels, Alain Gayet, Hubert Germain, Charles Gonard, Jacques Hébert, Claude Lepeu, Fred Moore, Claude Raoul-Duval, André Salvat, Pierre Simonet et Edgar Tupët-Thomé.

Armée de terre
Bataillon de marche n°2, 13e demi-brigade de Légion étrangère, Bataillon d’infanterie de marine et du Pacifique, Régiment de marche du Tchad, 2e régiment d’Infanterie colonial, 1er régiment d’artillerie coloniale, 1/3e régiment d’artillerie coloniale, 1er régiment de marche de spahis marocains, 501e régiment de chars de combat, 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine (héritier des traditions du 2e régiment de chasseurs parachutistes)

Lire aussi :  Certificat de décès, crématorium, exhumation sauvage… L’actualité du 28 juin 2018

Marine
Sous-marin Rubis, Corvette Aconit, 1er régiment de fusiliers marins

Armée de l’Air
1re escadrille de chasse, Régiment de chasse Normandie-Niémen, Groupe de bombardement Lorraine, Groupe de chasse Île-de-France, Groupe de chasse Alsace

Les villes
Nantes, Grenoble, Paris, Vassieux-en-Vercors, Île-de-Sein

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.