45 % des Français préfèrent la crémation pour ses obsèques – sondage Meminis OpinionWay

0
438

A l’approche de la Toussaint, la société Meminis révèle une étude, réalisée avec OpinionWay, sur les rites funéraires, que s’est procurée en exclusivité Relaxnews ce jeudi 25 octobre. Aujourd’hui, 45% de Français souhaiteraient être incinérés plutôt qu’inhumés.

La crémation par philosophie

Alors que l’inhumation est encore la pratique la plus courante lors d’obsèques, seuls 20% de Français disent choisir cette option. Un chiffre à comparer avec 23% de répondants qui avouent n’avoir aucune préférence. Les Français les plus âgés sont les plus nombreux à souhaiter être incinérés (54% des 60 ans et plus).

Le choix de la crémation est loin d’être le résultat d’une réflexion religieuse (2%). Celle-ci est plutôt philosophique pour 28% de sondés, qui recherchent notamment une certaine purification. A noter que 18% de personnes interrogées préfèrent cette option par souci écologique. Etre enterré est surtout une question de tradition, avouent 35% de répondants.

Dans tous les cas, l’échantillon de cette étude s’accorde (80%) sur le fait que la crémation est une technique funéraire respectueuse du défunt.

Pourtant, pour ce qui est des objets funéraires, la pierre tombale serait davantage propice au recueillement (29%) que l’urne funéraire (14%). De plus, le cercueil incarnerait un symbole bien plus fort (18%) que cette dernière (9%). 13% de Français jugent d’ailleurs la pierre tombale et le cercueil indispensables (contre 6% pour l’urne funéraire).

Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1.044 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées du 3 au 5 octobre 2012.

JdF1-300x225 45 % des Français préfèrent la crémation pour ses obsèques - sondage Meminis OpinionWay
Votre actualité sur les pompes funèbres

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.