A lire : Sifurep, les enjeux numériques du funéraire

0
398
De gauche à droite : Loïc Damiani (Fontenay-sous-Bois), Danielle da Palma (avocate), Sandrine Abecassis (OGF), Catherine Dumas (SIFUREP), Tanguy Châtel (sociologue), François Michaud-Nérard (services funéraires Paris)et Eric Fauveau (Afterweb-Venture).

La révolution numérique a déjà impacté le petit monde des pompes funèbres, et cela ne fait que commencer. Tenter de mesurer ces bouleversements : c’était en octobre dernier l’ambition du huitième colloque annuel du Sifurep.

Le Syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne (Sifurep donc) en publie aujourd’hui un compte-rendu en ligne. Professionnels, usagers, services publics… Garant de la qualité du service public, il s’est donc plongé dans les usages d’internet et les nouvelles offres de services générées dans ce secteur. Avis de décès et de condoléances en ligne, comparateurs de devis d’obsèques, retransmission de cérémonies, création de mémoriaux virtuels : même les sociétés de pompes funèbres classiques ne peuvent plus aujourd’hui faire l’économie d’un site web, plus ou moins complet, accessible d’un clic. Au minimum la vitrine de son activité. Au mieux un éventail de l’offre, jusqu’à la personnalisation de plaques ou la livraison de fleurs.

Ce secteur émergeant bouscule le rapport à la mort, au deuil, malmène aussi les réglementations, pose nombre de questions éthiques et redéfinit en quelque sorte un nouvel équilibre de la profession.

Acteurs historiques du funéraire et nouvelles sociétés de service ont livré lors de ce colloque quelques clés pour appréhender les bouleversements en cours. Outre Eric Fauveau (président d’Afterweb-venture, éditant Funéraire Info) et les organisateurs du Sifurep, étaient présents à la tribune François Michaud Nérard (directeur général services funéraires de Paris), Sandrine Abécassis (directrice digitale à OGF), Tanguy Châtel (sociologue), Danielle da Palma (avocate) et Loïc Damiani-Aboulkheir (maire-adjoint de Fontenay-sous-Bois, 94).

Lire aussi :  AdVitam, comment se faire rembourser les frais d’obsèques ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.