ABCrémation, cercueil en carton dans les crématoriums OGF

2
1778
C’était le dernier point d’achoppement : le parc de crématoriums du groupe OGF va désormais accepter les cercueils en carton d’AB Crémation. Jean-Antoine Gourinal et Brigitte Sabatier nous parlent de cette nouvelle collaboration.
Jean-Antoine Gourinal, directeur des crématoriums du groupe OGF

C’est lors d’une réunion, hier mercredi 23 septembre, entre Brigitte Sabatier et le groupe OGF, que la décision a été prise d’accepter dans les 50 crématoriums du groupe les cercueils en carton ABCrémation. Une décision longue à prendre ? « Non, pas du tout », nous explique Jean-Antoine Gourinal, « J’occupe mon poste, à la direction des crématoriums du groupe OGF, depuis deux ans, et mon premier contact direct avec Madame Sabatier date de cet été. C’est à cette occasion que je l’ai invitée pour que nous puissions étudier ensemble sa demande. »

Les échanges précédents, par presse interposés, apparaissent alors clairement comme des malentendus « Nous ne sommes pas plus royalistes que le roi » confirme Jean-Antoine Gourinal, « Nous, en tant que gestionnaires de crématoriums, nous exigeons tout simplement des produits aux normes Françaises, estampillés NF, garantissant la sécurité des personnes et des biens. Jusqu’en avril dernier, Madame Sabatier ne disposait pas de l’ensemble des certificats garantissant le respect de la norme NF D80-001 (partie 1 et partie 3), et l’homologuer était donc techniquement impossible avant d’avoir le rapport. ».

Il n’y a donc eu aucune résistance d’autre nature au sein du groupe « Bien au contraire, nous sommes très attentifs aux évolutions du secteur, même si aujourd’hui nous sommes encore loin d’un marché de masse »

Brigitte Sabatier, directrice d’ABCrémation

Brigitte Sabatier ne cache pas sa joie « Il n’y a, aujourd’hui, plus de crématorium en France qui refuse systématiquement les cercueils en carton. » Les refus qui pourraient survenir, à l’occasion, restant marginaux et injustifiés.

Lire aussi :  Inscrivez-vous gratuitement au 1er Salon du Funéraire Grand Sud

Alors, d’où vient que ça ait pris tant de temps ? « Il y a eu une période, c’est normal, d’observation, parce que c’est un nouveau produit, et obtenir les homologations a pris un certain temps.  ». Brigitte souligne ses rapports excellents avec OGF lors de la réunion de ce matin « Messieurs Gourinal et Ruellan étaient très ouverts, ils m’ont posé beaucoup de questions techniques, ils avaient pris le temps de bien étudier le dossier, et une fois que j’ai pu leur prouver que mes cercueils répondent parfaitement à toutes les normes, notamment sur le plan de la résistance mécanique, ils ont donné leur accord. »

Les rumeurs qui faisaient état de mauvaise entente entre ABCrémation et le groupe OGF sont donc infondées ? « La preuve que oui, Monsieur Ruellan et moi en avons plaisanté ».

Brigitte Sabatier tient avant tout à rassurer « Nous sommes en train de mettre en place un système de certificat, qui assurera au crématorium que le cercueil vient bien de chez nous, et répond donc à toutes les normes. » d’autres modifications majeures sont elles à venir ? « Sur le cercueil en lui-même, non, notre produit est désormais muni de poignées, répond aux normes de résistance mécanique, et laisse le plus faible poids de cendre, moins de 35 grammes. En revanche, nous continuons à travailler sur la personnalisation, et de communiquer sur le Made In France et son indéniable intérêt écologique. A faire notre cœur de métier, donc ».

[quote_box_center]

Le site internet du groupe OGF : www.ogf.fr/
Le site Internet d’ABCremation : www.cercueils-en-carton.com/

[/quote_box_center]

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Madame, Monsieur,
    Pouvez vous me dire où quelles pompes funèbres sur CALAIS 62100 acceptent et commandes les cercueils en cartons et les centres d’incinérations qui les acceptent dans la région.
    Merci

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.