Afrique du Sud : plus dure sera la chute

0
233
Durban (Afrique du Sud)

Hollywood en ferait un film à rire jaune. Un film à sketchs dont le décor serait l’Afrique du Sud. La première scène se place samedi dernier, à Durban, le grand port côtier.

Un fourgon mortuaire file sur une avenue passante. Bientôt, les automobilistes qui suivent le véhicule se mettent furieusement à klaxonner, pour prévenir. Car la porte arrière du fourgon s’est ouverte, et une civière en acier est tombée sur le bitume. Avec un cadavre dessus. Au quotidien « Daily News », un concessionnaire automobile raconte le regard horrifié des passants et des automobilistes présents. « Il y avait du sang par terre. Le corps a dégringolé. Il était enveloppé dans un linceul », et sanglé sur le plateau.

Le chauffeur du fourgon mortuaire a finit par réaliser ce qui arrivait. Il a fait demi-tour. Deux hommes sont sortis du véhicule, ont empoigné le corps et ramassé les divers objets tombés sur l’avenue. Une enquête a été ouverte par les services régionaux de santé. Il semble que la porte arrière était cassée.

Que dire aussi de cette histoire à tomber de haut, rapportée hier mardi par le journal « Afrikaans Volksblad ». Un étudiant âgé de 25 ans décède, et la famille organise son enterrement. Tout le monde se retrouve au cimetière pour la cérémonie. Le pasteur lit son prêche, et vient l’instant où les employés des pompes funèbres descendent le cercueil.

Soudain, selon les faits rapportés dans le journal par des témoins, une planche en bois cède sous les pieds d’un croque-mort, qui tombe dans la fosse, atterrissant sur le cercueil et se blessant au bras. Dans sa chute, il entraine le pasteur, puis plusieurs porteurs. La famille et des membres de l’assistance les ont aidé à remonter du trou. Chose étrange : le défunt avait une chanson favorite. La famille la diffusait pendant l’enterrement. Elle s’est subitement interrompue quand cette triste histoire a connu sa chute.

Lire aussi :  Décès de Pascal Gouriou et « Dispositif Émile »…l’actualité du jeudi 19 avril

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here