Anne Frank : la date de sa mort remise en cause

0
591

Selon un groupe d’historiens travaillant pour la Maison Anne Frank, l’emblématique jeune fille néerlandaise ne serait pas morte en déportation en 1945 au camp de Bergen-Belsen à la date généralement admise, mais un mois plus tôt.

Récit emblématique de la Seconde guerre mondiale, le « Journal » d’Anne Frank a été lu partout dans le monde. La jeune fille juive de 15 ans, qui s’est cachée pendant deux ans avec sa famille à Amsterdam pendant l’Occupation, a été arrêtée à l’été 1944, et déportée vers Auschwitz. En octobre, alors que les Soviétiques gagnent du terrain, elle est déplacée plus à l’ouest avec sa sœur Margot (19 ans) vers le camp de Bergen-Belsen. Les deux adolescentes attrapent le typhus fin janvier 1945. Les rapports de la Croix-Rouge estimaient la date du décès d’Anne en mars, quelques jours après celui de Margot. Leur mère Edith est morte à Auschwitz. Seul leur père Otto survivra. Plus tard, la date du 31 mars sera officiellement retenue pour Anne.

Les historiens estiment plutôt aujourd’hui qu’elle est décédée en février. Ils ont interrogé des rescapés du camp,  ont réétudiés les archives de la Croix-Rouge, et ré exploité des documents du Mémorial de Bergen-Belsen. Malades dès fin janvier, il est impossible qu’elles aient tenu jusqu’en mars, concluent les experts, alors qu’elles se trouvaient (selon des témoins) dans un état d’extrême faiblesse. Selon l’Institut néerlandais pour la santé publique, un décès du au typhus intervient en effet en moyenne 12 jours après l’apparition des premiers symptômes. Dans le camp, il faisait neigeait, faisait froid. Les prisonniers n’étaient pas chaudement vêtus, et les poux propageaient la maladie. Cette épidémie de typhus a tué environ 17.000 déportés.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.