Année 2014 : ils nous ont quittés en mars

0
213
Alain Resnais

Personnalités en tous genres, ces femmes et ces hommes sont décédé cette année. Retour sur ces disparitions.

Mars

Le 1er. Alain Resnais (91 ans). « Nuit et brouillard », « Hiroshima mon amour », « L’année dernière à Marienbad », « Mon oncle d’Amérique », « Smoking/No smoking », « On connaît la chanson », « Aimer, boire et chanter »… Le réalisateur et scénariste, monument du cinéma français, a également été récompensé plusieurs fois aux Césars ou à l’étranger. Il aimait l’esprit de troupe et invitait souvent les mêmes acteurs (Pierre Arditi, Lambert Wilson, André Dussollier), dont sa compagne Sabine Azéma.

Le 6. Maurice Faure (92 ans). Il était le dernier survivant des signataires du Traité de Rome, qui a institué la Communauté européenne en 1957. Radical-socialiste à l’ancienne, ministre de l’Intérieur (1958), Garde des Sceaux en 1981, ministre de l’Equipement et du logement (1988-1989), ce vieux briscard de la politique des IVe et Ve Républiques était professeur d’histoire de métier. Maire de Cahors (1965-1989), président du conseil général du Lot (1970-1994), député européen, sénateur, Maurice Faure a occupé de nombreuses fonctions, également nommé au Conseil constitutionnel par François Mitterrand.

Le 6. Jean-Louis Bertuccelli (71 ans). Réalisateur, scénariste. Son premier film « Remparts d’argile » a obtenu le prix Jean-Vigo en 1970. Mais c’est avec « Docteur Françoise Gailland » (1976) qu’il obtient son plus gros succès. Ce qui vaudra un César à Annie Girardot. Ses films suivant ont eu moins d’audience. Il était le père de la réalisatrice Julie Bertuccelli

Le 9. Catherine Sellers (87 ans).  La comédienne a jouée sous la direction d’Alain Resnais, de Marguerite Duras, de Jean Vilar, de Jean-Louis Barrault, d’Antoine Vitez, d’Albert Camus dont elle fut proche. Sa carrière au théâtre est flamboyante, à l’image de cette actrice de très grand talent.

Lire aussi :  Service Catholique des Funérailles, nouvelle agence à Fréjus

Le 14. Gérard Lartigau (72 ans). Théâtre, cinéma, télévision : la carrière de cet acteur est riche. Habitué aux seconds rôles, il joue sur les planches avec Louis de Funès, Pierre Fresnay, Pierre Brasseur, Edwige Feuillère, Michel Piccoli. Il joue sur grand écran pour Claude Sautet (« Les choses de la vie »), Régis Warnier (« Indochine »), Alain Resnais (« Vous n’avez encore rien vu »). Il aura également été de nombreuses séries françaises (« Nestor Burma », « Boulevard du Palais », « Maigret », « Les Cordier », « Joséphine, ange gardien », « Sauveur Giordano », « Louis la Brocante », « Une famille formidable »…

Le 16. Marc Blondel  (75 ans). Petit-fils de mineurs, le syndicaliste rejoint Force Ouvrière en 1958. Ayant gravi les échelons, il intègre le bureau confédéral en 1980 et prend la suite d’André Bergeron en 1989, élu secrétaire général.  Il combat la réduction du temps de travail et s’oppose à la réforme des retraites de François Fillon, en 2003. L’année suivant, il cède son fauteuil à Jean-Claude Mailly.

Le 23. Adolfo Suarez (81 ans). Ancien directeur  général de la radiotélévision nationale, président du gouvernement espagnol de 1976 à 1981, il contribue à mener la transition démocratique de l’après-Franco, élections et autorisation des partis politiques à l’appui. Il quitte la vie politique en 1991, et le roi le fait Grand d’Espagne en 1996. Il souffrait de la maladie d’Alzheimer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here