Atlas de la médecine légale, un livre attendu

1
758

Est-ce qu’un Atlas de la médecine légale est un livre qui est attendu ? Drôle de question me direz-vous, et bien toujours est-il que la réponse est oui.

Atlas-médecine-légale-300x300 Atlas de la médecine légale, un livre attenduOui, tout simplement parce que si je me réfère à la banque de données de la BNF, le dernier traité publié de cette science date de 1899 !

Bien sûr il y a eu d’autres livres sur la médecine légale, des livres de cours, des études, des traités, des mémoires de légistes etc.

Mais un Atlas, et qui plus est richement illustré, nous n’avions pas. Il est certain que ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains, car les photos peuvent être choquantes pour un public non averti. Mais que l’on soit étudiant en médecine, en thanato, en droit, magistrat, avocat, représentant de la force publique,( voir auteur de polar qui cherche la perfection dans ses scènes de crime) bref, toute profession ce qui va toucher à un moment où à un autre aux agressions, à la mort violente, ce livre est indispensable, c’est une véritable bible.

Les photos dont je parlais plus sont la véritable richesse de ce livre, car comme le dit si bien l’adage, « un dessin vaut mieux qu’un long discours », alors une quoi de mieux qu’une photo pour vous expliquer exactement les phases de décomposition, les plaies balistiques etc. Car la plupart des ouvrages déjà existants vous donnent moult détails de telle cause de décès, mais sans vous montrer réellement l’effet, c’est que sur le terrain, face au cas précis que vous vous rendez vraiment compte. Là non, vous lisez, assimilez et comprenez bien chaque cas précis.

Toutes les illustrations sont issues des collections personnelles des auteurs du livres, pas de recherches de spectaculaires dans cette iconographies, non juste la mort, dans toutes sa violence, des photos explicites, accompagnées des textes explicatifs.

Le livre est divisé en quatre grandes parties :

  • Médecine légale Post Mortem
  • Médecine légale du vivant
  • Médecine légale du mineur
  • Médecine légale sexuelle

Tous ces chapitres sont ensuite divisés en une quinzaine de sous-sections chacun, suivi d’un glossaire de plus de six-cent entrées.

Cinq auteurs ont travaillés d’arrache-pied pour faire naître ce projet, le docteur Bernard Marc en est le coordonnateur, assisté des docteurs : Agnès Barthès, Armelle Gaith, Olivia Toulouse1 et Charles Vangennederhuysen. Ils ont réussi à faire ce qu’ils voulaient, un livre qui est une véritable référence dans la médecine légale.

Tous sont des médecins légistes expérimentés, exerçant dans différentes unités médico-judiciaires. Bernard Marc est chef de service en médecine légale au Centre hospitalier de Marne la Vallée. Expert judiciaire, il a écrit ou dirigé une dizaine d’ouvrages de médecine légale en langue française et a été un des co-éditeurs de l’Encyclopedia of Forensic and Legal Medicine. Il a publié Profession : médecin légiste aux Editions Demos, 2009, qui a donné lieu à une seconde édition, préfacée par Sidonie Bonnec, parue en décembre 2011.

Agnès Barthès et Olivia Toulouse exercent comme praticiens hospitaliers de médecine légale aux Urgences Médico-Judiciaires du Centre hospitalier de Marne la Vallée et sont experts judiciaires tout comme Armel Ghaith qui dirige l’unité médico-judiciaire du C.H. de Pontoise depuis de nombreuses années. Charles Vangeenderhuysen est chef de service de gynécologie-obstétrique à l’hôpital de l’Île de Saint-Martin, dans les Antilles françaises et également médecin légiste

Édition DÉMOS, 257 pages, 49 € (épuisé en réimpression)

ISBN : 978-2362411847

1 Olivia a préfacé Autopsie du tueur en série de Bérangère Soustre de Condat-Rabourdin

Sébastien Mousse,

éditeur, thanatopracteur,

L’Atelier Mosesu

1 commentaire

  1. Je pense que cet atlas peut être une aide précieuse au thanatopracteur qui, au regard de sa formation et plus tard de l’exercice de sa profession, est amené à rencontrer des cas particuliers. Cet ouvrage permettra de les comprendre et de les apréhender sur un versant technique, descriptif et richement illustré et comme disait Paul Clerc, « C’est merveille qu’un métier comme le notre puisse nous faire aborder différents métiers « satellitaires » en lien plus ou moins direct avec notre art »… A conseiller donc sans modération!
    Et merci à Sébastien Mousse de nous l’avoir fait partager…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here