Autriche : croque-morts et corbillard perdent un cercueil dans la rue

0
467
le corbillard a perdu le cercueil

Vous connaissez Vienne ? Une belle ville, vraiment. Les architectes y sèment des merveilles de pierre, les compositeurs y sèment des symphonies inoubliables, les penseurs y sèment des idées et les corbillards y sèment des cercueils. Bon, un ne fait pas la règle, mais tout de même, la mésaventure d’un croque-morts autrichien laisse pensif.

Une viennoiserie ?

Vous avez noté cette propension qu’a le destin à toujours vouloir vous contrarier ? Si non, vous êtes chanceux. Il y a quelques temps, j’avais écrit un article sur le fait que les corbillards ne pouvaient pas perdre le cercueil en route. La semaine suivante, un corbillard avait perdu un cercueil. Vexé, j’avais écrit que c’était un cas unique. Et devinez quoi ?

Vous connaissez Vienne ? La riante capitale de l’Autriche compte parmi les plus belles villes du monde. La vie y est réputée paisible, la deuxième ville germanophone au monde donne pourtant l’aspect d’une paisible bourgade où s’écoule paisiblement le beau Danube bleu.  l’OSCE, l’OPEP et diverses agences des Nations unies, comme l’Agence internationale de l’énergie atomique, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime ou l’ONUDI y ont leur siège, principalement du fait de la neutralité Autrichienne.

Les architectes y sèment des merveilles de pierre, les compositeurs y sèment des symphonies inoubliables, les penseurs y sèment des idées et les corbillards y sèment des cercueils.

Un moment de solitude

Alors qu’un corbillard roulait dans les rues de Vienne, défunt dans son cercueil et cercueil dans le catafalque, l’équipe de porteurs, on l’imagine, paisiblement en train de grignoter des croissants tandis que l’autoradio diffusait du Strauss (cliché ? Il n’y a pas de clichés à Funéraire Info, voyons), voilà qu’un bruit violent suivi d’un craquement sinistre retentit.

Aussitôt, les porteurs regardèrent derrière eux pour voir de quoi il s’en retournait, et crièrent au chauffeur de s’arrêter. Tous descendirent derechef, balayant du revers de la main les miettes de croissant sur leur veste.

Un spectacle sinistre s’offrit à leur vue : la porte du catafalque béait et le cercueil gisait, fendu, sur la chaussée.

Après avoir palabré, les croque-morts firent ce qu’ils devaient faire. Le défunt fut sorti de son cercueil en bois brisé, en plein jour, au milieu de la rue, pour être placé dans un cercueil en acier, certes laid et plus adapté au transport qu’aux obsèques, pour être ramené au dépôt. Là, il fut placé dans un cercueil flambant neuf, dont on ignore s’il a été offert par l’assurance ou la société confuse.

corbillard-cercueil-2 Autriche : croque-morts et corbillard perdent un cercueil dans la rueTout est bien qui finit bien

La famille du défunt a été avertie de la situation par le groupe funéraire, qui a par ailleurs déclaré réaliser 30 000 transports par ans sans que jamais un incident de ce genre ne se soit produit.

Le problème viendrait du système de fermeture électrique de la porte du corbillard, qui est actuellement en inspection auprès des contrôleurs techniques de son fabriquant. Certains verront là juste un coup de malchance, d’autres une incitation à revenir au bon vieux temps du bon vieux verrou mécanique.

Il ne manque qu’un seul point de vue : désormais inhumé, le défunt est resté de marbre face aux questions de la presse.

Et en France ?

Renseignements pris, il semble que les corbillards autrichiens ne soient pas soumis à la même obligation qu’en France, à savoir d’être équipés d’un dispositif de blocage mécanique du cercueil.

Rappelons les règles en vigueur : le cercueil, une fois calé dans le catafalque, doit être fixé par un dispositif mécanique verrouillable. Ainsi, même si la porte du fourgon s’ouvre, ce qui est rare, convenons-en, la bière ne doit pas bouger de sa place.

C’est au chauffeur du corbillard de s’assurer, techniquement, de la mise en place de la sécurité. Néanmoins, le Maître de Cérémonie, ou tout autre chef d’équipe, peut être désigné comme responsable si un incident survenait. Il convient donc de s’assurer, même si on a toute confiance en son équipe, de sa mise en place correcte.

L’absence ou le non-fonctionnement du dispositif de verrouillage du cercueil lors d’un contrôle technique peut être un motif de retrait de l’habilitation funéraire du véhicule.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.