Avez vous essayé votre cercueil au bloody week-end?

0
303
cercueil bloody week-end

Le Bloody week-end, le festival international du film fantastique, se tenait la semaine dernière à la Filature d’Audincourt dans l’Est de la France. Claire Sarazin et Sébastien Boukhalo, thanatopracteurs, proposaient une animation mise en bière, un cercueil customisé pour la manifestation dans lequel les visiteurs aimant les sensations fortes étaient invités à reposer.

Lorsque nous avons eu l’idée de proposer une animation « mise en bière », dans un vrai cercueil, au bloody week-end, festival et convention de film de genre dont nous sommes des habitués, Sébastien et moi étions loin de nous douter du succès que nous allions rencontrer. A l’ouverture de notre stand, les volontaires se pressaient déjà derrière le rideau.

Nous avions aménagé une sorte de petit salon funéraire, avec un authentique cercueil. Ce dernier avait été généreusement offert par un fabriquant bien connu et plein d’humour et customisé à la mode « vampire », que nous affectionnons tant. Il était placé sur une petite estrade et il fallait grimper une marche pour venir s’étendre dans le capiton vermeil.

Le but principal était de provoquer chez nos visiteurs le doux frisson d’horreur recherché par les amateurs de ce genre de manifestations. Il aurait été bien-sûr hors de question pour nous de présenter ce type d’animation dans un autre cadre. Pour être honnête, j’étais un peu inquiète des réactions que nous allions susciter.

Nous avions formé une petite équipe de véritables croque-morts, embaumeurs en l’occurrence. Postée devant le stand avec un mètre, je faisais mine de mesurer les passants avant d’entourer leurs épaules avec ma cape de vampire et de les attirer à l’intérieur. La plupart d’entre eux me suivaient volontiers, sourire aux lèvres, mais certains prenaient tout de même leurs jambes à leur cou et un festivalier couvert de tatouages « têtes de mort » a pris un air révulsé pour me dire qu’il trouvait ça « morbide ».

De notre côté, l’aventure a été vécue comme une récréation qui a même tourné plus d’une fois à la franche rigolade. Une occasion pour nous de recueillir, pour une fois, les impressions des personnes que nous mettons en bière et cela s’est avéré très instructif. Ainsi, nous avons découvert que contrairement aux idées reçues, il fait chaud dans un cercueil et aussi que c’est extrêmement confortable. Certains… Non, la majorité, après avoir hésité à y entrer, ne voulait plus en ressortir.

Cercueil-bloody-WE-1024x576 Avez vous essayé votre cercueil au bloody week-end?

La fermeture du couvercle était proposée en option, mais là encore, la quasi totalité des participants a poussé l’expérience jusqu’au bout. Avant cela, nous prenions le temps de peaufiner les détails de la présentation, exactement comme avec nos « clients » habituels, sauf que nous avions le plaisir de pouvoir échanger avec eux, ce qui a été pour nous aussi une occasion unique. Nous avons aussi eu l’honneur de pouvoir mettre en bière des personnalités, ce qui ne nous arrive pas tous les jours, en tant que petits Thanatopracteurs de province : Entre autre, Freddy, le clown Ça, Michael Myers, Dexter, Alex d’Orange mécanique, Marty McFly sous les yeux du doc éploré, quelques affreux lézard de la série V, de magnifiques zombies, un somptueux Nosferatu et la mort elle-même, avec sa faux entre les mains.

L’animation était déconseillée aux enfants, ce qui n’a pas arrêté deux intrépides fillettes, que nous n’avons pas réussi à déloger et qui possédaient déjà de bonnes références en termes de cinéma fantastique. Cela ne m’a pas choquée outre-mesure puisque j’avais moi-même déjà vu les grands classiques du genre à leur âge. Au contraire, leur joie de vivre et leur bonne humeur m’ont rassurée sur le bien fondé de notre démarche.

Finalement, nous qui y sommes confrontés quotidiennement, cela nous a fait un bien fou de pouvoir démystifier la mort et d’en rire, en particulier avec des personnes étrangères au milieu funéraire, à qui nous avons eu l’occasion de montrer que les croque-morts savent aussi rigoler.

Cercueil Avez vous essayé votre cercueil au bloody week-end?Par Claire Sarazin ( pour voir les photos, suivre ce lien)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.