Bernier-Probis, fabriquant de cercueils depuis 40 ans

2
3093

Le tour de Gaule de Funéraire-info se poursuit le jeudi 23 janvier avec un rendez-vous à Saint-Jory-Las-Bloux, une commune située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine. Impossible de trouver ce village de 250 habitants sans un bon GPS, mais le jeu en vaut la chandelle, nous avons rendez-vous avec Olivier Bernier et sa sœur Aurélie, au siège de Bernier-Probis, le n°2 français de la fabrication de cercueil en termes de chiffre d’affaires.

Un peu d’histoire et de géographie

Bernier-Probis-cercueil-3-e1457001342415-300x169 Bernier-Probis, fabriquant de cercueils depuis 40 ans
Fabrication du cercueil, à la main

La Dordogne c’est des sites préhistoriques, grottes et gouffres à cristallisation, un riche passé médiéval avec de nombreux châteaux, dix des plus beaux villages de France, des lieux remplis d’histoire et des paysages à couper le souffle, et l’occasion aussi d’une escapade gourmande, pour découvrir la richesse de son terroir, foie gras, truffes, noix, fraises, vins de Bergerac font la renommée gastronomique du Périgord. C’est aussi des hommes et des femmes qui vous accueillent chaleureusement pour partager avec vous la fierté de poursuivre et de pérenniser une œuvre dont l’histoire remonte à quarante ans aujourd’hui, quand Jean-Pierre et Rémy Bernier, des enfants du village, menuisiers de formation, ont commencé la production de cercueils dans la grange de leur grand-mère.

Bernier-Probis en chiffre

Bernier-Probis, est aujourd’hui n°2 français de la fabrication de cercueil en termes de chiffre d’affaires, le n°3 en volume de production. Un siège avec 70 salariés dans le Périgord, quelques 30000 m2 de surface regroupant locaux administratifs et commerciaux, atelier, stockage, aire de chargement et de déchargement. C’est 12 implantations sur les principales régions de France, des plateformes de stockage et de distribution qui assurent un service à la carte et des dépannages 7j/7.

Lire aussi :  Le deuil sur Facebook et les réseaux sociaux

C’est aussi plus de 300 cercueils qui sortent chaque jours des ateliers pour être livrés en France et même à l’étranger. Les différents modèles vont de l’entrée de gamme avec des cercueils simples jusqu’au modèle de prestige avec de la marqueterie.

Visite de l’usine Bernier-Probis, du bois, des machines et des hommes

Chez Funéraire-Info, nous parlons souvent de l’industrie funéraire. J’ai eu la chance de pouvoir visiter avec Olivier l’usine de fabrication de cercueils, le terme industrie a ici tout son sens.

Nous aurons l’occasion dans un prochain article de détailler la fabrication d’un cercueil. Je vais juste vous faire un petit « teaser ». Au commencement il y avait le bois, du pin ou du chêne uniquement, pas de contreplaqué, arrivant par camions entiers pour être stocké et éventuellement séché. Vous avez ensuite une succession de machines avec des commandes numériques qui coupent, qui poncent, qui collent, qui rabotent, qui usinent, qui laquent et des chaines de transport qui assurent la livraison de la matière première puis des éléments du cercueil et enfin du cercueil vers les différents postes de travail.

Des hommes et des femmes travaillent dans cette usine, pour assurer au produit une qualité irréprochable. Le cercueil va être monté à la main après une vérification attentive de la qualité des planches qui vont servir à sa fabrication, le ponçage et le vernissage vont être vérifié pour s’assurer de la qualité optimale de la finition, les poignées et différents ornements seront vissés à la main.

Nous allons avoir l’occasion de reparler dans nos colonnes de Bernier-Probis. La société vise une augmentation de sa production dans les années qui viennent en créant des emplois salariés supplémentaires, L’année 2014 sera aussi l’occasion de fêter le quarantième anniversaire de la société. C’est enfin une société qui ne délocalise pas sa production, elle fabrique un produit « Made in France », un cercueil de qualité avec des salariés fidèles, qui pour beaucoup ont vu grandir Aurélie et Olivier Bernier. Si vous passez dans la région, ne pas hésiter à leurs rendre visite, vous allez apprendre des choses, nous sommes très loin de la fabrication d’un cercueil dans un lucky Luke par Zaccaria RIPP…

Lire aussi :  Pompes Funèbes CATON, POLARIS, DEFRANCQ SARL, la Newsletter PILATO Février 2018

Pour aller plus loin :

Bernier Probis S.A.S. (lien vers le site)

Les Maisons – 24160 Excideuil
Tél. : 05 53 55 14 05 – Fax : 05 53 52 28 92
E-mail : info[at]bernierprobis.fr

2 COMMENTAIRES

  1. bonjour
    j’ai visité l’usine du temps pas si lointain de Rémy Bernier et de son épouse, c’est fabuleux ! je salue leurs enfants Olivier et Mélanie qui ont su reprendre l’entreprise familiale en conservant l’esprit « made in France » et surtout la qualité !

  2. pourriez vous me communiquer les tarifs de:
    housses funéraires, registres ,feuilles de registres, drapeau, emblèmes de cercueil
    boites à cartes(petites et grandes),parures de tables réfrigérantes, materiel pour chambre funéraire.
    merci de me les communiquer par mail rapidement(cause changement de logiciel)

    sincères salutations Pierre ELION.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here