Blood marketing : quand la mort rapporte réellement de l’argent

0
708

Ahh vous avez cliqué sur l’article parce que vous avez vu « argent » et « mort » dans la même phrase. Pas de panique, pas question de pompes funèbres ici. Je viens vous parler du phénomène du blood marketing. Quoi ? quoi ? C’est l’idée de se faire de la pub grâce à la mort et au sang. Cool hein ? Et puis comme c’est – un peu – la semaine des Etats-Unis, on part aux USA, champion du marketing.

Blood marketing : un ptit tour et puis sans bras

C’est ça la base du blood marketing. La réaction. La mort ça fait peur, la mort ça effraie. Oui…certes, le concept même, un cercueil vide et hop tout le monde sous le canapé. En revanche, plus il y a de sang, plus c’est cool, plus dexter-fontaine Blood marketing : quand la mort rapporte réellement de l'argentil y a de morts violentes, de bras arrachés et de disparitions qui finissent mal et plus nos plus viles pulsions sont expiées. Il suffit de voir le nombre de séries qui tournent autour de ces sujets. La catharsis version XXIème. Lorsqu’il y a eu la campagne de pub pour la série Dexter, Showtime a fait appel à une agence de marketing Pop2Life qui a créé un street marketing : comprenez attirer l’attention du public. 13 grandes villes américaines dont Las Vegas, la ville des fontaines qui, ont tout simplement vu rougir leurs fontaines publiques. Du sang, du sang, du sang…De la pub.

La série True Tlood était plutôt pas mal sur la communication également : trueblood Blood marketing : quand la mort rapporte réellement de l'argent

Bingo !

Pas folle la guêpe – aha ça faisait longtemps que je ne vous avais pas sorti une bonne vieille expression. De rien, c’est gratuit – Nike surfe littéralement sur la vague sanglante pour faire la promotion de sa nouvelle tenue. C’était il y a deux ans, au Colorado et insère même un message de force et de patriotisme. Alalala sont fortes ces agences de pub. L’idée la voici :

bloody-marketing Blood marketing : quand la mort rapporte réellement de l'argent

If there is one thing that identifies us, it is blood. Blood is what makes our hearts beat. It is what keeps us alive. Blood carries our history. Every win, every tear, every trophy is there. And trophies abound for those who have won everything. It is a kind of blood that we are proud to have running in our veins. Blood that gets stronger every generation. And that passes on: from father to son. From son to grandson. Blood that is more than red. It’s Colorado.

 

Soit :

« S’il y a une chose qui nous identifie, c’est le sang. Le sang est ce qui fait battre nos cœurs. C’est ce qui nous maintient en vie. Le sang porte notre histoire. Chaque victoire, chaque déchirure, chaque trophée est là. Et les trophées abondent pour tout le monde. Ce sang que nous sommes fiers d’avoir dans nos veines. Le sang qui devient plus fort à chaque génération. Et qui passe: de père en fils. De fils à petit-fils. Sang qui est plus que rouge. C’est le Colorado. »

« Au matin, bois le vin blanc. Le rouge au soir, pour faire le sang. »

Ah ces bourguignons et leur expression qui tombent à pic. Là nous sommes dans le littéral, dans le sang, dans le rouge. A l’instar de ce design, « Bloody of grapes » le sang de la vigne. Derrière ce design élégant se cache Contantin Bolimong un graphiste biélo-russe. Pour lui il s’agit d’une « nouvelle amphore de la vie ». Une belle image, le sang est source de vie mais le cœur est le support nécessaire et le vin quant à lui n’est rien sans la vigne. Et puis ça n’est pas le cœur de la saint Valentin, vous voyez c’est le cœur, le vrai avec l’aorte et la veine cave. Constantin signe là le contenant du contenu de la marque de vins français Blood of grapes. Leur slogan ? « From the heart of France ».

bloody-vin Blood marketing : quand la mort rapporte réellement de l'argentPour le cercueil c’est autre chose, puisque là, ça ne montre rien, ça suggère, ça provoque, ça titille. Derrière ce projet il y a l’équipe de Reynolds et Reyner des créateurs hors pair dont vous pouvez voir les différents projets sur leur site.

L’idée n’est pas totalement là même, un message est porté par ces graphistes :

« Les maladies liées au tabagisme continuent d’être une des principales causes de décès dans le monde. Dans le cadre d’une campagne contre le tabagisme, nous voulions établir un lien entre le tabagisme et la mort grâce à un design convaincant. En dessinant l’emballage de cigarette comme un cercueil, nous avons créé un message visuel évident – le tabagisme tue – d’une manière qui n’a pas besoin de texte de soutien. Cet emballage conceptuel illustre à quel point ce problème est proche de nblood_money Blood marketing : quand la mort rapporte réellement de l'argentous, que nous soyons ou non des fumeurs. Chaque fumeur porte la mort dans sa poche, partout où ils vont. »

La croix rouge australienne il y a quelque temps avait fait le même type de publicité cette fois pour le don du sang (ci-contre).

Dire que nos politiques cherchent des choses affreuses et inutiles depuis des années à mettre sur les paquets de tabac, plus c’est simple, plus c’est efficace.

 

Blood marketing, aller plus loin :

Publicité et pompes funèbres 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.