Bobbi Kristina Brown : un jour morte, l’autre pas

0
630
Bobbi Kristina Brown (à gauche) et sa mère Whitney Houston

C’était une mort programmée, une mort annoncée dans de nombreux médias : celle de Bobbi Kristina Brown, 21 ans. Trois ans précisément, hier mercredi, après sa mère Whitney Houston, la jeune femme dans le coma à Atlanta (Etats-Unis) devait être débranchée, entourée des siens. Il n’y avait plus rien à faire.

Il faut croire que les miracles existent, puisque ces mêmes médias expliquent avec le même élan que finalement non, elle n’est pas morte. Plus : la malade a bougé les yeux. Elle va mieux, ont témoigné sa tante Leolah Brown et un avocat de son père. Elle est néanmoins toujours sous assistance respiratoire et toujours dans le coma. L’avocat a dénoncé une « course au buzz », et réclamé plus d’intimité.

Il faut dire que l’histoire était alléchante. Une jeune femme un peu perdue, au cœur d’une querelle de famille entre des parents déchirés et célèbres, retrouvée quasi-morte dans une baignoire, comme sa mère Whitney Houston. Trois ans après. La grand-mère a imaginé qu’on allait débrancher Bobbi Kristina en ce jour anniversaire, en signe de communion entre la mère et la fille.

Il manquait par-dessus tout un beau fait divers. Et bien c’est fait. Car la police de Roswell, près d’Atlanta, soupçonne désormais Nick Gordon, le petit ami de la victime, d’être à l’origine des blessures relevées sur Bobbi Kristina, trouvée inconsciente le 31 janvier la tête face au fond de la baignoire. Le couple se disputait apparemment souvent. La famille a assuré qu’elle donnera des nouvelles rapidement de l’état de santé de la patiente, dont l’activité cérébrale serait très faible. On peut considérer que ça au moins, c’est programmé.

Lire aussi :  LC Limp, nettoyage post-mortem

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here