Bruxelles : on a perdu la vacancière décédée

0
375

Rendez Marie-Thérèse ! Le journal belge La Province rapporte ce matin l’incroyable histoire survenue à une famille de Vaux-sous-Chèvremont, près de Liège. La patriarche, partie joyeusement en vacances en Tunisie, y est soudain morte. Problème : rapatrié, son cercueil s’est inexplicablement perdu à l’aéroport de Bruxelles-Zaventem.

Nos confrères ne disent pas si, depuis, un employé de la compagnie aérienne est venue sonner à la porte pour rapporter le précieux bagage. Colette, la fille de l’octogénaire décédée, a en tous cas moyennement goûté cette histoire belge.

Sa mère, Marie-Thérèse, avait l’habitude de se rendre en Tunisie, pays qu’elle aimait. Elle y entretenait des amitiés. C’est ainsi qu’elle se rend dans une famille tunisienne le 2 novembre dernier, à Zarzis, près de Djerba. Elle doit y passer une semaine. Elle s’y amuse beaucoup, selon sa fille qui l’a encore au téléphone le 8 novembre au soir, la veille du retour. Mais dans la nuit, Marie-Thérèse se sent mal, ressent des difficultés à respirer. Transportée à l’hôpital, elle décède peu après.

Son corps est rapatrié vers la Belgique le 15 novembre. Une société de pompes funèbres se charge de récupérer le cercueil à l’aéroport. La famille attend. Un peu. Encore. Et s’inquiète. Elle n’a aucun signe des pompes funèbres. Qui finissent par appeler, pour avouer que le cercueil s’est perdu dans l’aéroport. Que la compagnie aérienne ne parvient pas à le retrouver. Au journal « La province », Colette a expliqué que Marie-Thérèse se sentait si bien en congés qu’elle ne voulait pas rentrer. Boutade de vacancière. Mais qui semble avoir été prise au mot.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.