Le business dans la Presse à la Toussaint

0
121
Le business de la mort vu par la presse, ou quand le métier est scruté par le côté économique.
Dans la Charente Libre – financiarisation

Des indépendants envoie ded isparition. Des grands groupes qui mènent l’offensive. Le marché des pompes funèbres attise les convoitises. Un article à lire ici.

Dans Le Parisien – le retour de la revanche contre-attaque

Dans ce secteur de l’économie méconnu et familial qui pèse 2,3 milliards d’euros, il y a environ 3 500 sociétés, dont 90% de petites entreprises, quelques grosses et… un revenant. Costume sombre, éternelle cravate rayée et bagou de tous les diables, Michel Leclerc refait parler de lui. A 75 ans, ce membre de la célèbre famille de distributeurs bretons, oncle de Michel-Edouard (PDG des Centres Leclerc) et frère d’Edouard (le fondateur), ne veut pas prendre sa retraite. Un article à lire ici.

Dans Le Figaro – business en 5 chiffres

Avec près de 550.000 décès en France chaque année, le marché de la mort ne connaît pas vraiment la crise. Un business qui ne semble pas près de se tarir puisque le nombre de décès devrait augmenter dans les années à venir à cause du vieillissement progressif de la population. Du coup, les acteurs se bousculent sur ce secteur, malgré tout en pleine mutation, grâce à l’apparition de nouveaux métiers, sur le web notamment, où les services ‘funéraires’ fleurissent. Un article à lire ici.

Sur France Bleu – nouveaux acteurs

Services funéraires « low cost » sur Internet, « papy-boom » : les pompes funèbres sont en pleine évolution. La concentration s’accélère dans ce secteur composé à 90% de très petites entreprises (TPE). Un article sur France Bleu ici.

Sur Europe 1 – il va se faire des amis…

« Faire soi-même son monument funéraire ou le faire réaliser par un artiste proche de la famille »: c’est ce que préconise l’artiste plasticien lorrain Pierre Aubert, 57 ans, spécialiste de l’art funéraire, qui estime la démarche nécessaire « pour commencer son travail de deuil ». Un article à lire ici.

Dans Ariege news – économie funéraire en ariège

Depuis la fin du XIXème siècle, chacun peut choisir en France son mode de sépulture, inhumation ou crémation. Cette dernière peu répandue jusqu’à récemment voit ses chiffres exploser: plus d’un français sur deux souhaite aujourd’hui être crématisé. Un article à lire ici.

La revue de presse du funéraire vous est offerte par le Salon Funéraire Paris 2015

Nous informons que la XVe édition du salon FUNERAIRE PARIS aura lieu du 19 au 21 novembre 2015 et se tiendra EXCEPTIONNELLEMENT au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, hall 1. Les conditions d’accueil sont équivalentes à celles du Bourget pour garantir, aux exposants comme aux visiteurs, une édition professionnelle réussie.

Le salon Funéraire Paris est le plus grand rendez-vous européen du funéraire, le point de rencontre essentiel des professionnels, clients et fournisseurs, ou se dessinent les tendances de demain.

www.salon-funeraire.com

presse-papier-300x224 Le business dans la Presse à la Toussaint
Presse papier en France

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.