Cabu et Pujol, séances de dédicaces…

0
787

L’avantage d’être dans le littéraire, c’est qu’à force de faire des salons, on croise du monde, et on finit toujours par tomber sur l’une de « ses idoles »…

cabu-243x300 Cabu et Pujol, séances de dédicaces...Je n’avais pas 12 piges quand je regardais Récré A2, dans cette émission il y avait, outre Dorothée l’animatrice, Cabu et son grand Duduche, trois quatre ans plus tard j’ai découvert les vieux Hara Kiri de Choron, toujours avec Cabu, puis en vieillissant, on prend des idées politiques, on lit des journaux, et là c’est dans Charlie Hebdo et le Canard Enchainé que j’ai retrouvé Cabu…

Bref ce type je le suis depuis mes douze ans, je vais en prendre quarante-quatre, j’ai passé un bon moment à discuter avec lui, ça le fait marrer d’imaginer que pas mal de son lectorat actuel a commencé à le suivre dans une émission jeunesse pour être toujours avec lui dans un journal satirique. Je me suis bien sûr fait dédicacer le dernier : Dessins cruels

Cabu est à l’inverse du vin, le vin, lui se bonifie en vieillissant, Cabu, non, à soixante-seize carats dépassés au compteur,  gagne en férocité. Il dessine comme les tueurs à gage exécutent leurs cibles. L’actualité, il est vrai, lui fournit jour après jour son lot de médiocres, d’arrivistes, de politiciens rances, de sportifs drogués, de racistes, de xénophobes, d’homophobes, de militaires, sans oublier tous ceux qui rendent la vie grise. Alors c’est sûr que l’inspiration est au niveau…

Il suffit de regarder le dessin de la couverture, le ton du livre est donné, interdit aux aigris et aux pisse-froid.

Lire aussi :  « Dans les eaux du grand nord », du sang sur la glace

Cet album est mixte, il y en a pour tout le monde, aucun bord politique n’est épargné, personne, tout le monde en prend sur son grade, avec humour, avec cynisme, avec dérision, sans politiquement correct, juste parfois on sourit, on rit, voir on ouvre les yeux en se disant « Où est-ce que l’on s’en va ? »

La dextérité de Cabu est impressionnante, j’ai fait faire d’autres dédicaces pour mes enfants de dessinateurs, certains ont fait un crayonné, puis un encrage, Cabu, lui direct au marqueur, et l’homme qui n’a pas arrêté de la journée, ne fait pas deux dédicaces pareilles, chacune est personnalisée…

lapinscretins-231x300 Cabu et Pujol, séances de dédicaces...Puisque l’on cause dédicace personnalisée, et que je suis de bonne humeur, je vous fais deux chroniques pour le prix d’une…Mon dernier, William tenait absolument à avoir un jour une dédicace « des lapins crétins », je me suis donc fendu, en bon père de famille de faire la queue pour avoir un dessin de Romain Pujol, faut dire qu’en bon éditeur, j’ai joué l’esclavagiste et fait bossé les auteurs.

L’avantage des lapins crétins, c’est qu’il n’y a aucunement besoin de réfléchir pour comprendre le gag, même toi, là qui me lit en filant cinq centimètres de ton index dans ta narine gauche, tu es capable d’assimiler le gag, pour te dire. J’ai donc eu le temps de lire l’album en attendant mon tour, de me marrer. Contrairement à Cabu, là on ne se moque pas de personnes existantes, non juste de la bêtise des ces lapins, qui manquent de jugeote, mais on rie de bon cœur. J’arrive devant Romain, garçon fort sympathique, et lui aussi comme Cabu personnalise un maximum ses dessins, du coup, je me suis pris un album aussi pour moi, disons qu’il ni a pas d’âge pour lire de la bande dessinée, et que cela change un peu, puis surtout j’ai demandé un p’tit truc à Romain…

Lire aussi :  Victor Hugo, l'oublié qui n'a jamais été aussi présent

Bref, si vous voulez lire un bouquin ironique et piquant offrez-vous Dessins cruels de Cabu, et si vous voulez faire plaisir à votre gosse, offrez-lui The lapins crétins N° 4 Gribouillages de Thitaume et Pujol.

Dessins Cruels de Cabu le cherche midi éditions 13.80€

The lapins crétins N° 4 Gribouillages de Thitaume et Pujol les deux royaumes éditions 9.95€

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here