Cancers : les malades vivent plus longtemps

1
279

Selon le journal scientifique « The Lancet », rapporté ce mercredi par l’hebdomadaire « Le Point », la mortalité des malades du cancer a reculé depuis 40 ans.

En 1971, la moitié des patients étaient en vie un an après le diagnostic. Aujourd’hui, la moitié des malades vit toujours dix ans après ce diagnostic. Un résultat encore meilleur si on ne prend que les femmes.

L’équipe anglaise de chercheurs qui publie ces résultats a suivi 7,2 millions d’adultes chez qui ont été trouvé un cancer invasif primitif entre 1971 et 2011. Certes, le système de soin s’est nettement amélioré pendant la période. Cette étude montre toutefois des inégalités selon le type de cancer. La tumeur du pancréas reste meurtrière, celle de l’estomac, l’œsophage, le cerveau se soigne un peu mieux.

Plus enthousiasmant : le cancer du sein voit un indice de survie à cinq ans passer de 53% à 87% en 40 ans. Celui de la prostate, sur cette période, voit un indice de survie à cinq ans passer de 37% à 85%.

 

Lire aussi :  Crématorium sous l'eau, enterrement en Hyundai… L’actualité du 4 juin 2018

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here