Capitons, cercueils : nouveaux supports de personnalisation

0
910
Anoblis à Funexpo

La personnalisation des obsèques : nous n’en sommes qu’au début. Et c’est maintenant qu’il va falloir faire preuve d’imagination.

La personnalisation, phase 2

La première phase de la personnalisation s’est faite en cérémonie : la digue qui séparait les cérémonies institutionnelles et établies et la liberté a été rompue lorsque les Maîtres de Cérémonies sont arrivés devant la famille avec une feuille blanche.

Le phénomène est relativement récent. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises utilisent encore des cérémonies « inscrivez ici le nom du défunt » qui n’ont de personnalisées que le nom. D’autres encore sont tellement rétrogrades – tout en se prétendant, c’est là qu’est l’ironie, progressistes – qu’ils en viennent à proposer des « obsèques républicaines » dont la finalité sera d’uniformiser.

Mais le mouvement est en cours. Après s’être rendu compte que l’on pouvait, lors de cérémonies d’obsèques civiles, dire les textes qu’on voulait, passer les musiques qu’on voulait, voire même rire, si on pense que le défunt l’aurait souhaité, on est passé à la phase 2.

personifia-camargues-300x220 Capitons, cercueils : nouveaux supports de personnalisationLes supports de personnalisation

La phase 2 de la personnalisation, c’est apporter une image évocatrice de défunt sur un support symbolique. Qu’y a-t-il de plus symbolique, et offrant autant de surface, qu’un cercueil ?

C’est le constat qu’a dressé Personifia, qui propose des cercueils personnalisés organisés en thématique. Personnalisé de A à Z, plus précisément de Altitude à Zen.

Thèmes régionaux (Bretagne, Provence…), naturels (Altitude, lumière) ou passion (Voitures, Rugby…) permettent d’évoquer la personnalité et les passions du défunt. Si ces personnalisations ne sont pas encore infinies, elles en ont le potentiel, et la probabilité pour que le défunt ait le même cercueil que Monsieur Tout Le Monde s’effondre en même temps qu’augmente l’évocation de son souvenir.

Lire aussi :  Inscrivez-vous gratuitement au 1er Salon du Funéraire Grand Sud

On imagine son tonton randonneur dans un paysage de montagnes, on dédramatise également le cercueil : ce n’est plus une boîte en bois ou l’on enferme le cercueil, c’est une charge de souvenirs dont on l’entoure.

Personifia démarre lentement, mais sûrement. Comme d’autres produits devenus aujourd’hui incontournables, il faut laisser le temps aux familles de se l’approprier.

anoblis-175x300 Capitons, cercueils : nouveaux supports de personnalisationJusque dans l’intimité

La personnalisation n’est pas réservée à l’espace public, lors de la cérémonie. Elle touche également l’intimité ou seuls se rendent les plus proches, comme lors de la présentation en cercueil ouvert. Anoblis était présent, pour la première fois, à Funexpo. Cette jeune société pilotée par Maryse et Franck LABBE présentait de beaux capitons personnalisés, en harmonie avec ce que le défunt aimait.

Musique, littérature, écriture, Bretagne (clin d’œil à la région d’où est issue la société), le principe est le même dans l’idée que pour les cercueil, avec une réalisation soignée.

Dans de nombreuses régions, la mise en bière et le recueillement en cercueil ouvert se fait le jour des obsèques, voire juste avant la fermeture. Est-ce que les familles vont quand même succomber à ces capitons, juste pour apercevoir leur défunt dans ce linceul personnel, se contentant de l’idée de le savoir ainsi « vêtu », vont ils y renoncer, ou au contraire les familles vont-elles anticiper la mise en bière, la personnalisation des obsèques commençant dès le recueillement en maison funéraire ?

L’avenir nous le dira. Mais il y a fort à parier que les présentations en cercueil personnalisé et ouvert vont se multiplier, les obsèques s’adaptant à la personnalisation, et pas l’inverse.

Lire aussi :  Pourquoi le prix des cercueils va augmenter ?

Et demain ?

Il existe un territoire quasiment infini à explorer en matière d’hommage. Tout cela pour le plus grand bénéfice des familles, qui y trouveront de nouvelles manières d’exprimer leur détresse et de faire leur deuil.

A condition, bien sûr, de ne pas se laisser enferrer par ceux qui voudraient imposer l’uniformisation, tant dans les cérémonies « républicaines » que, comme il l’a été proposé il y a quelques mois par des eurodéputés Allemands, dans l’imposition d’un « uniforme » unique pour tous les défunts, pour de vagues questions écologiques.

La vigilance est donc double pour les pompes funèbres : à la fois être dans le train du mieux, et faire attention à ce que ses rails ne soient pas encombrés d’obstacles.

Guillaume Bailly

Personifia

Site Internet de Personifia

Z.I. Saint Césaire
126, Av. Pavlov BP 38006
30931 Nîmes Cedex 09

04 66 81 83 83

.

Anoblis

Site Web d’Anoblis

88 Boulevard Maréchal Foch
22410 Saint-Quay-Portrieux

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.