Carnet de route d’un étudiant en thanatopraxie (2)

8
1963
thanatopracteur

Voilà maintenant une semaine que le Centre de formation Thanatopraxie, Art et Technique de Belleherbe nous a ouvert ses portes.

Cette dernière étant achevée, il est temps pour moi de dresser un premier bilan de cette expérience.

Sept jours écoulés. Sept jours passés à vitesse grand V.

Après une première journée consacrée à la prise de contact, nous sommes rapidement et concrètement entrés dans le vif du sujet : « l’histoire et les dates clé de la thanatopraxie contemporaine« , « les rites funéraires » et « les procédés de conservation » ont rythmé nos journées. Les heures de cours se sont enchaînées et les cerveaux ont chauffé.

Les autres étudiants (qui sont des étudiantes) et moi-même, sommes a priori confortés dans notre choix et certains d’avoir emprunté la bonne direction.

Cependant, les doutes sont là, bien ancrés. Le programme est lourd, les places sont chères. Allons-nous y arriver? Aurons-nous notre place parmi le peu d’élus en décembre prochain?

A quoi bon chercher des réponses à ces questions, il n’en existe d’ailleurs aucune. L’avenir nous le dira.

Il n’y a pas de « destinée« , selon moi, dans cette entreprise. Peut-être une part infime de chance (et encore…), mais surtout de la motivation et de la rigueur dans le travail. Il me semble que, là, sont les clés de la réussite.

Le programme de cours est fidèle a mes attentes. Les informations arrivent vite et en grande quantité. Il est important de ne pas se perdre ou se laisser submerger par une dose de travail ingérable.

Pour ça, nos formateurs sont de bon conseil.

La semaine à venir et les suivantes risquent, elles aussi, d’avoir leur lot de rebondissements. Protocoles de soins, anatomie, toxicologie et législation funéraire vont-ils avoir raison de notre santé mentale? Je vous en reparlerai dès la semaine prochaine lors de mon prochain compte-rendu.

Lire aussi :  e-FUNERAIRE, les obsèques en ligne au meilleur prix

Mickael CURTI

Curti Carnet de route d'un étudiant en thanatopraxie (2)
Mickaël CURTI

Pour en savoir plus: le Centre de formation Thanatopraxie Art et Technique dans le Doubs à Belleherbe, sous la direction de Claire Sarazin et Frédéric Vuillemez.

8 COMMENTAIRES

  1. Tout le monde a le droit de médire sur internet, ça mange pas de pain vu que c’est anonyme. Vous pouvez dire que les bobines des dirlos vous reviennent pas, c’est sans risque. Par contre mentir pour dénigrer c’est de la diffamation et ça c’est punissable par la loi. Si il y en a eu. Pour plus d’infos, contactez l’école.

  2. Ce qui serait bien, ce serait d’entrer en contact avec moi pour m’expliquer les raisons qui vous poussent à venir poster ce genre de com. C’est un mensonge, pourquoi mentez-vous?
    Vous souhaitez bon courage à nos élèves, alors moi je vous demande à vous d’avoir le courage de me parler.

  3. Ce n’est pas un mensonge Madame Sarazin, avant de m’inscrire dans une école de thanatopraxie j’ai contacté le ministère de la santé et j’ai eu les statistiques par école, tout simplement !

  4. Précisions : je ne cherchais pas a rentrer en conflit avec quiconque, simplement je voulais souhaiter bonne chance à mes collègues étudiants. Pour information, les ETS PICARD sont marbriers de père en fils depuis plus de 80 années, inutile de prendre un pseudo Findus faisant référence aux surgelés Picard. Merci

  5. Quand bien même vous seriez marbrier depuis 200 ans, ça ne vous autorise pas à écrire des choses fausses sur notre école. Ce n’est pas parce que vous répétez plusieurs fois un mensonge en affirmant que vous le tenez du Ministère ou du pape ou de je ne sais qui, que ça en fait une vérité. Maintenant, avant que la moutarde me monte vraiment au nez et que je porte plainte, allez sur notre page et vous trouverez les noms et même les photos de certaines de nos reçues (nous n’avons pas encore eu de garçon, espérons que ce sera pour cette année).
    Pour Picard/ Findus, vous dites une connerie, j’en dis une autre aussi intelligente.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here