Céline Dion enterre son René demain à Montréal

0
740

Mort d’un cancer de la gorge jeudi dernier à Las Vegas (Etats-Unis), René Angélil (73 ans) sera inhumé demain vendredi à Montréal, sa ville natale, après des obsèques nationales. Un honneur accordé au mari et ancien manager de Céline Dion, considéré comme trésor culturel canadien.

Même en pareille circonstance, le show-biz n’est jamais très loin. Tout a donc été planifié d’avance par l’intéressé lui-même pendant sa maladie. Une manière, explique la presse, de protéger la chanteuse effondrée qui est arrivée sur place hier mercredi.

Ainsi, ce jeudi après-midi, la dépouille de l’ancien rocker, également ex-agent de Garou, sera exposée dans une chapelle ardente dressée à la basilique Notre-Dame de Montréal. Là même où René avait épousé en troisième noces sa Céline en 1994, et où se dérouleront les obsèques demain. La star ne chantera pas pendant l’office, a-t-elle fait savoir par ses représentants. On attend nombre de personnalités, et une nuée de journalistes du monde entier.

La nature officielle des obsèques fait que l’Etat prend en charge les frais d’église, et que le coût de la maison funéraire est à la charge de la famille. La police a prévu un fort cordon de sécurité autour et dans la basilique. La dernière personnalité à avoir bénéficié d’un pareil traitement était Jean Béliveau, un fameux joueur de hockey sur glace mort en 2014.

L’enterrement de René Angélil (privé) suivra. Un hommage public est déjà fixé au 3 février au Colos­seum du Caesars Palace de Las Vegas (Nevada), la où Céline Dion chante habi­tuel­le­ment.

Lire aussi :  Service Catholique des Funérailles, nouvelle agence à Fréjus

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here