Cendres : la mer comme dernier tombeau

0
586

Finir dispersé entre deux huîtres du Pertuis Charentais à l’approche de Noël, entre Ré, Oléron et Fort Boyard : il y a sort moins enviable. C’est ce que vient rappeler Joël Lebar et son activité d’immersion d’urne funéraire et de dispersion de cendres en mer.

Déjà organisateur de pêches à bord de son bateau « Nomadis-Spirit », le capitaine adjoint cette autre activité au service des familles, à partir de 240 euros. A La Rochelle, il se propose d’accueillir à bord jusqu’à 16 personnes. Une déclaration de dispersion préalable doit être faite à la mairie de naissance du défunt.

Le bateau quitte le port des Minimes, et hisse les voiles. La cérémonie s’accompagne de fleurs et de musiques. L’entreprise fournit un certificat d’immersion, accompagné des coordonnées géographiques précises.

(Renseignements sur le site ou par mail dispersiondecendre

elarochelle@gmail.com)

Lire aussi :  Salon funéraire Toulouse, les morts de la rue...L’actualité du 1er juin 2018

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here